Elections cantonales : les apparentements sont connus

Les partis bernois avaient jusqu'à lundi pour présenter leurs alliances en vue des élections ...
Elections cantonales : les apparentements sont connus

Les partis bernois avaient jusqu'à lundi pour présenter leurs alliances en vue des élections cantonales du 27 mars. Dans le Jura bernois, quatre groupes se sont constitués pour le Grand Conseil

Pas moins de 134 candidates et candidats du Jura bernois sont en lice pour une place au Grand Conseil. (Photo : archives). Pas moins de 134 candidates et candidats du Jura bernois sont en lice pour une place au Grand Conseil. (Photo : archives).

Les stratégies s'affinent en vue des élections cantonales bernoises du 27 mars. Les partis avaient jusqu'au 10 janvier pour déposer leurs listes, puis une semaine de plus pour officialiser d'éventuels apparentements. C'est désormais chose faite, la Chancellerie d'Etat l'a communiqué ce mardi. Au total, et pour l'élection du Grand Conseil, quatre groupes ont été constitués dans le cercle électoral du Jura bernois, comme en 2018. Mais la composition de ces alliances n'est plus la même.


Grande coalition de gauche

C'est à gauche que la principale évolution est observée. Tous les partis feront front commun pour ces élections 2022, et notamment les différentes fractions socialistes (Parti socialiste autonome, Parti socialiste, PS Femmes et Ensemble socialiste). C'est une première qui concrétise l'apaisement que doit apporter le règlement de la Question jurassienne suite au vote du 28 mars 2021 à Moutier. Les trois listes vertes (Verts, Jeunes verts et Parti vert alternatif) prendront également part à cette grande coalition de gauche.


UDC et PLR à nouveau unis

A droite, peu de changement. Comme en 2018, l'UDC et le PLR (avec sa section jeune) sont apparentés. Un autre groupe est formé du PEV (et jeunes), des Vert'libéraux et de l'UDF. Enfin, le Centre (ex-PDC) fera cavalier seul cette année, alors qu'il était lié au PSA lors des précédentes élections. Le parti présentera deux listes : l'une pour Moutier, l'autre pour le reste du Jura bernois.

A noter que 134 candidates et candidats du Jura bernois tenteront de décrocher un siège au Grand Conseil - et non pas 133 comme a indiqué la Chancellerie d'Etat par erreur le 11 janvier.


Quatre groupes aussi au CJB

Les partis ont également conclu des apparentements pour l'élection du Conseil du Jura bernois (CJB). Les tendances sont les mêmes qu'au Grand Conseil. La gauche avance en bloc (PSA, PS, Verts, Verts alternatifs) ; les deux listes de l'Union démocratique du centre (UDC et UDC à venir) s'allient au PLR ; UDF, PEV et Vert'libéraux sont apparentés ; c'est également le cas des deux listes du Centre (Moutier et Jura bernois).


Les apparentements, c'est quoi ?

En simplifiant, la manœuvre sert à se faire élire avec les partis qui partagent les mêmes sensibilités. Elle s’applique dans le cadre d’élections à la proportionnelle, comme c’est le cas pour le Grand Conseil et le Conseil du Jura bernois.

Un parti peut soit faire cavalier seul, dans ce cas le nombre de sièges qu’il obtiendra dépendra directement du nombre de voix qu’il obtient, mais il peut aussi choisir de s’apparenter à un autre parti. Dans ce cas-là, le nombre total de voix des deux partis est pris en compte pour l’attribution des sièges, comme s’il s’agissait d’une liste unique. Cela peut avoir une influence importante sur le résultat final.

Imaginons que le parti A réalise le score de 190 voix, alors que le parti B n’en réalise que 140. Le siège doit logiquement aller au parti A. Le parti B, se sachant moins forts, s'est toutefois apparentés au parti C, qui réalise 60 voix. Ainsi, le total de voix des partis B et C est de 200, ce qui permet à B de prendre le siège de A malgré les 190 voix obtenues sans alliance.

Cette stratégie peut s’avérer payante lorsque les partis ont des programmes semblables, mais elle peut aussi freiner les électeurs dans leurs choix s’ils estiment qu’une union ne reflète pas leur opinion. /oza

Les apparentements des élections 2022

Grand conseil bernois :
1) Parti évangélique, Jeunes PEV, Union démocratique fédérale, Vert'libéraux ;

  • Sous-apparentement : PEV et Jeunes PEV

2) Parti libéral-radical, Jeunes PLR, Union démocratique du centre ;

  • Sous-apparentement : PLR et Jeunes PLR

3) Parti socialiste autonome, Ensemble socialiste, Parti socialiste, PS Femmes, Verts, Jeunes verts, Parti vert alternatif ;

  • Sous-apparentements : PS et PS Femmes ; PSA et Ensemble socialiste ; Verts et Jeunes verts

4) Le Centre Jura bernois, Le Centre Moutier;


Conseil du Jura bernois :
1) Parti évangélique, Union démocratique fédérale, Vert'libéraux ;
2) Parti libéral-radical, Union démocratique du centre, UDC à venir ;

  • Sous-apparentement : UDC et UDC à venir

3) Parti socialiste autonome, Ensemble socialiste, Parti socialiste, Verts, Parti vert alternatif ;

  • Sous-apparentement : PSA et Ensemble socialiste

4) Le Centre Jura bernois, Le Centre Moutier.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus