Nuitées en nette hausse dans le Jura bernois

Les statistiques des hébergements ont dévoilé des chiffres réjouissants pour l'année 2021. ...
Nuitées en nette hausse dans le Jura bernois

Les statistiques des hébergements ont dévoilé des chiffres réjouissants pour l'année 2021. Les valeurs d'avant pandémie ont été retrouvées selon Jura bernois Tourisme

Les campings de la région ont connu une nouvelle année faste. Le nombre de nuitées a même explosé de 51%. Record absolu. (Photo : archives). Les campings de la région ont connu une nouvelle année faste. Le nombre de nuitées a même explosé de 51%. Record absolu. (Photo : archives).

De nombreux touristes ont passé une ou plusieurs nuits dans le Jura bernois l'an dernier. Après une augmentation en 2019 puis une baisse très sensible en 2020, les statistiques des hébergements ont redécollé de 17,8% à 45'287 unités, selon un communiqué diffusé mercredi par Jura bernois Tourisme (JbT). Les valeurs d'avant pandémie ont été quasiment retrouvée, même si le type de clients a changé. En situation normale, 50 à 60% des nuitées hôtelières étaient générées par la clientèle d'entreprises, mais cette statistique a drastiquement chuté. Les visiteurs en vacances ont donc totalement compensé ces pertes, explique Guillaume Davot, directeur de JbT.  

« Notre clientèle a clairement changé »

La mission pour JbT sera de fidéliser la clientièle acquise durant la pandémie. L'an dernier, 83% des visiteurs dans le Jura bernois venaient de Suisse. L'objectif est de les faire venir ou revenir, également durant la période moins attractive qui court de novembre à mars :

« Les visiteurs sont surpris de tout ce qu’il est possible de faire dans la région »

Les campings, eux, continuent sur leur lancée. Après les progessions de 2019 (+17%) et 2020 (+26%), un bon exceptionnel de 51% a été enregistré l'an dernier en termes de nuitées. Un record absolu malgré un mois de juillet marqué par la grêle et les inondations.

Pour la suite, Jura bernois Tourisme reste confiant. Si la pandémie a clairement boosté le tourisme local, la situation géopolitique en Ukraine pourrait agir dans le même sens, par exemple avec la hausse des prix du kérosène. /oza


Actualités suivantes

Articles les plus lus