Un forum pour un tourisme plus responsable

Tourisme Bienne Seeland organise ce mardi au Palais des Congrès un forum pour les professionnels ...
Un forum pour un tourisme plus responsable

Tourisme Bienne Seeland organise ce mardi au Palais des Congrès un forum pour les professionnels de la branche, qui souhaitent concentrer leurs efforts sur le développement d’un tourisme plus local et respectueux de l’environnement

Pour
le directeur du tourisme de la région du Seeland, Oliver von Allmen, il vaut mieux
investir dans des offres qui ciblent les touristes suisses. « 70% des
voyageurs sont Suisses, le reste vient de l’étranger », détaille le
spécialiste. Pour le directeur du tourisme de la région du Seeland, Oliver von Allmen, il vaut mieux investir dans des offres qui ciblent les touristes suisses. « 70% des voyageurs sont Suisses, le reste vient de l’étranger », détaille le spécialiste.

Durabilité et économie circulaire. Deux thèmes qui seront au cœur du Forum du Tourisme Bienne Seeland ce mardi au Palais des Congrès. Les professionnels de la branche sont invités à se renseigner sur les opportunités pour un tourisme plus responsable.

Oliver von Allmen était l’invité de La Matinale ce mardi. « Un tourisme durable a 100% n’existera jamais, je crois, nuance le directeur de Tourisme Bienne Seeland. « Mais avec certaines offres, on a réalisé qu’on peut attirer davantage de voyageurs sensibles à cette thématique ».


Un marché suisse « essentiel »

Les promoteurs touristiques de la région ont beaucoup investi sur le marché suisse au cours des dernières années. « Le Suisse est proche, il aime bien la nature », estime Oliver von Allmen. Une stratégie dont le succès a été prouvé en particulier durant les années de pandémie de Coronavirus.

Oliver von Allmen : « C’est à nous de mettre en avant les offres qui favorisent l’économie circulaire »

Reste que les Suisses aiment encore beaucoup voyager à l’étranger. Le directeur de Tourisme Bienne Seeland recommande de prévoir au moins un séjour par année en Suisse et privilégier les déplacements en train si l’on reste en Europe. /ddc


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus