Un concordat « équilibré » pour les autorités de Moutier

Le Conseil municipal a livré ce vendredi sa prise de position sur le texte réglant les modalités ...
Un concordat « équilibré » pour les autorités de Moutier

Le Conseil municipal a livré ce vendredi sa prise de position sur le texte réglant les modalités du transfert cantonal de la cité prévôtoise. Il s’estime satisfait et propose quelques changements mineurs

Les autorités de Moutier ont livré vendredi leur prise de position sur le concordat réglant les modalités du transfert de la commune dans le canton du Jura.  (Photo : Georges Henz). Les autorités de Moutier ont livré vendredi leur prise de position sur le concordat réglant les modalités du transfert de la commune dans le canton du Jura.  (Photo : Georges Henz).

Le Conseil municipal de Moutier juge « équilibré » le concordat négocié entre les cantons de Berne et du Jura sur le transfert de la ville. Les autorités de la cité prévôtoises ont présenté ce vendredi leur prise de position sur le document réglant les modalités du départ de la commune dans le canton du Jura au 1er janvier 2026. « Des renoncements ont dû être consentis d’un côté comme de l’autre. C’est d’ailleurs l’essence même d’une négociation de qualité », explique la Municipalité.


Pas de modification sur le fond

Satisfaite, cette dernière ne propose aucune modification de fond, mais formule quatre propositions d’amendement afin de « permettre une intégration encore davantage renforcée de la Municipalité de Moutier dans le processus qui doit mener à son transfert ». Concernant le droit administratif, le Conseil municipal souhaite que le changement de législation se fasse parallèlement au transfert. Il souhaite également porter à trois ans au lieu de deux la période pour procéder au changement des règlements communaux. La commune de Moutier propose également d’être informée de l’ensemble des accords d’exécution convenus par les deux cantons, ainsi que des accords particuliers négociés entre institutions.

Le Conseil municipal de Moutier se dit également « particulièrement » satisfait de voir ses principales requêtes figurer dans le concordat, notamment la participation de son corps électoral aux élections cantonales jurassiennes en 2025 et l’adaptation anticipée de ses règlements communaux.

Les remarques et demandes d’amendements des autorités prévôtoises ont été transmises aux délégations bernoises et jurassiennes. /comm-gtr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus