Le CIP dans les chiffres rouges

Le Centre Interrégional de Perfectionnement de Tramelan aborde une année 2012 « charnière » ...
Le CIP dans les chiffres rouges

Le CIP Le CIP doit affronter une brise défavorable ces prochaines années

Le Centre Interrégional de Perfectionnement de Tramelan aborde une année 2012 « charnière ». L'an passé, le CIP a fêté ses vingt ans avec notamment un record du secteur « hôtel-restaurant-séminaires » et diverses commémorations, dont un numéro de la revue Intervalles.

 

Avenir financier délicat

Les perspectives d'avenir se révèlent par contre plus moroses. Le résultat financier affiche un déficit de 98'000 francs pour l'an passé. 2012 ne s'annonce pas mieux: le budget prévoit un trou de 185'000 francs, la faute à la révision de la Loi fédérale sur le chômage. Les cours en horlogerie et en mécanique pour demandeurs d'emploi ont dû être réduits de 4 mois. La partie théorique, qui représentait une part importante du chiffre d'affaires du CIP, a notamment été amputée de nombreuses périodes.

 

Développer les points forts pour rebondir

Face à ces difficultés, le Centre Interrégional de Perfectionnement a supprimé un poste l'an passé. Le CIP a également dû demander à son personnel de renoncer à l'adaptation liée au renchérissement du coût de la vie. Le directeur du CIP, Didier Juillerat n'estime toutefois pas que son institution soit en péril : « On ne peut pas dire qu’il y ait du danger, plutôt effectivement une préoccupation nouvelle. C’est un ciel non pas de tempête, mais avec une bonne brise, qu’il faudra qu’on arrive à négocier. » Le CIP entend par ailleurs développer son offre et miser sur ses points forts, en particulier les secteurs d'activité non liés au chômage.

À noter que le CIP a également présenté son nouveau site internet. /tsc


Actualisé le

Actualités suivantes