Vague de licenciements au CIP

Le CIP à Tramelan paie un lourd tribut à la réduction des mandats du beco, Economie bernoise ...
Vague de licenciements au CIP

Le CIP doit affronter une brise défavorable ces prochaines années Le CIP vit une mauvaise passe en raison de la nouvelle politique du beco, Economie bernoise

Le CIP à Tramelan paie un lourd tribut à la réduction des mandats du beco, Economie bernoise, pour les demandeurs d’emplois. Son entreprise de pratique commerciale Entrame-CIP est contrainte de mettre la clé sous le paillasson. La nouvelle stratégie du beco prévoit de réserver les programmes d’emploi aux chômeurs de longue durée. L’antenne de l’institution tramelote ne bénéficiera donc plus de la manne financière du canton de Berne. Le CIP n’a pas été en mesure de compenser cette perte de ressources et a dû procéder à plusieurs licenciements. 7 postes au total ont été supprimés.

Regenove pourrait également être touchée par cette restructuration. L’institution est actuellement dans l’attente de nouveaux mandats. /nlo  


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus