Un tiers de candidats en plus !

Image d'urne

Un nombre de candidats à la hausse pour le Grand Conseil bernois et en recul pour le Conseil du Jura bernois. C’est l’un des constats que l’on peut tirer dans la région après le dépôt des listes pour les élections cantonales du 30 mars. Le délai était fixé à lundi midi. Pour le Grand Conseil bernois donc, le nombre de listes et de candidats a augmenté de manière notable par rapport aux élections cantonales de 2010. Ils sont 137 à se présenter en vue du scrutin du 30 mars pour le cercle électoral Jura bernois, soit un tiers de plus qu’il y a quatre ans. La proportion hommes-femmes reste plus ou moins stable : 26% cette année contre 29% en 2010. Les listes sont au nombre de 13, deux de plus qu’en 2010.

Jean-Pierre Aellen se retire

Onze députés sur douze sortants se représentent. L’élu autonomiste Jean-Pierre Aellen a décidé de se retirer. Il aura siégé durant 24 ans au Grand Conseil. Candidat au Conseil-exécutif, le sortant UDC Manfred Bühler brigue un siège au Grand Conseil. Jetons à présent un coup d’œil aux listes. Les principaux partis sont présents : UDC, PSA, PS – qui présente une liste hommes et une femmes – PLR, Les Verts, PEV et PBD. Deux formations participeront pour la première fois aux élections bernoises : La Gauche – qui présente une liste paritaire hommes-femmes –  et les Verts’Libéraux.

A noter encore que deux formations autonomistes – le PDC et le Mouvement libéral jurassien – ont décidé de participer avec des listes séparées. En 2010, les démocrates-chrétiens avaient fait liste commune avec le Parti libéral jurassien.

L'AJU et Stéphane Boillat aux abonnés absents

La baisse est de l’ordre de 10% au niveau des candidats. Ils sont 145 cette année, contre 161 il y a quatre ans. Le nombre de candidates est aussi en recul : 7% de femmes en moins que lors des dernières élections avec une proportion de 22%. Un des absents de ces joutes électorales pour le Conseil du Jura bernois sera l’Alliance jurassienne. La formation, qui comptait un sortant en la personne de Stéphane Boillat, maire de St-Imier, ne présentera aucun candidat dans le cercle électoral de Courtelary. Une liste PSA assurera une présence autonomiste dans l’ancien district pour ce scrutin.

Stéphane Boillat n’est pas le seul à se retirer. Les Verts Daniel Chaignat et Nicole Hofer, le socialiste autonome Jean-René Moeschler et le PDC Hubert Frainier ne figurent sur aucune liste. A noter que Manfred Bühler est candidat à sa réélection : l’UDC fait donc le Grand Chelem : gouvernement, Grand Conseil et Conseil du Jura bernois. Notons encore l’apparition de listes Vert’s Libéraux pour les cercles de La Neuveville et de Courtelary.

Léger recul dans le Seeland et sur l'ensemble du canton

Dans le cercle Bienne-Seeland, 338 candidats se présentent au Grand Conseil bernois, soit quatre de moins qu’en 2010. Au niveau cantonal, le nombre de candidatures est en léger recul par rapport à 2010. Au total, 1905 personnes briguent les 160 sièges contre 1937 il y a quatre ans, soit une baisse de 1,6%. /fra


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus