Tag Heuer veut créer sa montre connectée

Tag Heuer se réorganise pour créer sa propre montre connectée. L’entreprise en mains du groupe ...
Tag Heuer veut créer sa montre connectée

Jean-Claude Biver Jean-Claude Biver, patron de la division horlogère du groupe de luxe français LVMH, reste pour le moment à la tête de Tag Heuer.

Tag Heuer se réorganise pour créer sa propre montre connectée. L’entreprise en mains du groupe français de luxe LVMH et basée à La Chaux-de-Fonds scinde son secteur recherche et développement en deux : une partie va se concentrer sur la haute horlogerie et l’autre sur la haute technologie.

Les dirigeants de Tag Heuer pensent que l’entreprise ne peut pas se permettre de passer à côté de cette révolution technologique. Ils envisagent de sortir leur modèle de montre connectée d’ici fin 2015 début 2016.

Après la vague de licenciements annoncée cet automne, Tag Heuer remonte la pente. La direction a annoncé mardi devant les médias qu’aucune nouvelle suppression de poste n’était prévue. Le travail va reprendre début janvier dans l’usine de Chevenez et le site est même appelé à se développer. En tout, vingt-deux personnes ont été licenciées à La Chaux-de-Fonds et 14 à Chevenez, où les employés sont au chômage technique depuis le mois d’août.

Pour concrétiser les nouvelles ambitions de Tag Heuer, le patron de la division horlogère de LVMH Jean-Claude Biver reste pour le moment à la tête de l’entreprise. Il a nommé Guy Semon, vice-président recherche et développement, au poste de directeur général. /mvr


Actualisé le

 

Actualités suivantes