Le clin d’œil hospitalier du PSA de Moutier

Une proposition qui n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd à Moutier. L’offre de rachat ...
Le clin d’œil hospitalier du PSA de Moutier

conseil de ville Moutier Le Conseil de ville de Moutier a pu entendre la déclaration du PSA suite à la proposition de rachat de l'hôpital de La Chaux-de-Fonds.

Une proposition qui n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd à Moutier. L’offre de rachat de l’hôpital de La Chaux-de-Fonds formulée par l’HJB et la fondation Patrimonium a été évoquée par le PSA lundi soir lors de la séance du Conseil de ville de la cité prévôtoise. Le Parti socialiste autonome, par la voix de Valentin Zuber, s’est exprimé sur le sujet lors des déclarations de groupes. Le PSA n’a pas manqué de dresser un parallèle avec la situation du site hospitalier de Moutier en cas de départ de la cité prévôtoise dans le canton du Jura à l’issue du vote communaliste du 18 juin 2017. Pour le Parti socialiste autonome, « si l’Hôpital du Jura bernois SA peut exploiter un hôpital en terre neuchâteloise, rien ne s’oppose donc à ce qu’elle en fasse de même d’un établissement jurassien ». Le PSA estime ainsi que « la ville de Moutier peut donc librement choisir son appartenance cantonale sans le moindre risque pour son hôpital ». Le Parti socialiste autonome souligne également que l’HJB « pourrait même jouir d’une assise tricantonale recouvrant l’espace BEJUNE ».

Le PLR réclame la transparence

La perspective du vote sur l’appartenance cantonale de Moutier a également suscité une démarche du côté du PLR prévôtois. Comme annoncé la semaine dernière, le parti a déposé lundi soir une motion urgente qui concerne la question des ayants droit lors du scrutin. Le texte est porté par le président du parti, Patrick Roethlisberger. Il demande au Conseil municipal de fournir tous les mois aux présidents des différents partis politiques de Moutier  le nombre de personnes qui disposent du droit de vote communal ainsi que « le profil migratoire » des nouveaux arrivants, soit leur nombre et – « si possible » - leur canton ou leur commune d’origine. La requête serait effective du 31 janvier prochain jusqu’au 18 juin 2017. Le PLR justifie sa demande au nom de la transparence en vue du scrutin communaliste.

BKW fait également réagir à Moutier

La décision de BKW de réduire drastiquement la contribution versée aux producteurs de courant propre fait aussi quelques vagues en Prévôté. Interface a déposé une interpellation à l’attention du Conseil municipal. Manuel Gsteiger demande si les Services industriels de Moutier entendent calquer leur tarif de rachat de l’électricité aux producteurs locaux qui ne bénéficient pas de la rétribution à prix coûtant, la RPC, sur celui du groupe énergétique bernois. L’élu souhaite également savoir s’il ne serait pas « plus judicieux et plus correct de maintenir les prix actuels ou, pour le moins, de réduire progressivement le tarif ».

Envoyez, c’est pesé pour le budget 2017

Pour le reste, le budget 2017 a été accepté sans coup férir lundi soir lors de la séance du Conseil de ville. L’exercice prévoit un déficit de 1,2 millions de francs avec des investissements de plus de 6,5 millions. Seuls le PLR et l’UDC se sont brièvement exprimés. Le Parti libéral-radical a demandé quelques précisions et le parti agrarien a regretté un nouveau budget dont le déficit dépasse le million de francs. Au final, le document a été adopté à une très large majorité, sans opposition. /fco


Actualisé le

Actualités suivantes