L’avenir du ceff artisanat devant le Conseil-exécutif

Anne-Caroline Graber s’inquiète du sort du ceff artisanat de Moutier si la ville part dans ...
L’avenir du ceff artisanat devant le Conseil-exécutif

Anne-Caroline Graber s’inquiète du sort du ceff artisanat de Moutier si la ville part dans le canton du Jura. L’élue UDC a déposé une interpellation mercredi. Elle demande au Conseil-exécutif de répondre aux deux questions suivantes : « Le Conseil-exécutif pense-t-il passer un accord intercantonal pour que les formations dispensées par le ceff artisanat soient reprises par le canton du Jura ou plutôt prévoir un nouveau lieu de formation pour cette filière à Tavannes, à St-Imier, à Bienne ou ailleurs ? » et « Le Conseil-exécutif pense-t-il prévoir un nouveau site de formation pour l’Ecole de maturité spécialisée à Bienne ou dans le Jura bernois ? ».

Anne-Caroline Graber souligne que le Rapport d’expertise sur l’appartenance cantonale de Moutier ne fait quasiment aucune allusion aux deux écoles de degré secondaire II du canton de Berne sises à Moutier. D’où le fait de son interpellation. L’élue UDC rappelle également qu’en prenant en compte les deux sites prévôtois, c’est un total de 531 élèves qui suivent les cours enseignés par 111 professeurs. /jeb


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus