Une « der » expéditive avant le 18 juin

Le Conseil de ville de Moutier s’est réuni lundi soir pour la dernière fois avant le vote communaliste ...
Une « der » expéditive avant le 18 juin

Le Conseil de ville de Moutier n’aura siégé qu’une heure lundi soir

Conseil de ville de Moutier Le Conseil de ville de Moutier a siégé pour la dernière fois ce lundi avant le vote communaliste du 18 juin. (photo: archive)

Le Conseil de ville de Moutier s’est réuni lundi soir pour la dernière fois avant le vote communaliste du 18 juin. Comme attendu, trois déclarations de groupe relatives au scrutin ont marqué l’ouverture de la séance. Le PLR – par André Piguet – estime que tout a été dit ou presque. Tout en espérant que le « non » l’emporte, le parti invite surtout les Prévôtois à aller voter. De son côté, l’UDC craint une perte d’emplois et de services en cas de « oui ». Patrick Tobler a soutenu à la tribune qu’un départ de Moutier dans le Jura serait l’équivalent d’un saut de l’avion sans parachute. Côté autonomiste, Pierre Sauvain a déclaré pour l’Entente jurassienne qu’en disant « oui », les Prévôtois seront gagnants en matière fiscale, que l’économie bénéficiera d’un soutien accru, que le poids politique de Moutier sera nettement supérieur et que les citoyens auront davantage de pouvoir d’achat.

 

Pas de mariages gratuits

Outre ce dernier round du législatif avant le 18 juin, les élus ont également rejeté par 18 voix contre 14 une motion du PDC qui demandait la gratuité du mariage garantie pour les Prévôtois. Il a aussi été question de la Fondation « Clair-Logis » et des « Pavillons de la Birse SA », à travers une interpellation de Patrick Roethlisberger (PLR) et Pierre-Alain Droz (UDC), qui craignent une catastrophe financière. Les deux élus n’ont pas été satisfaits des réponses formulées par le Conseil municipal. Membre de l’exécutif, Silvia Rubin a indiqué que 16 logements étaient aujourd’hui loués et occupés, et qu’il en restait 10 de disponibles. L’élue d’Interface a fait part de sa confiance, puisque les appartements libres font l’objet de visites quotidiennes. Pour rappel, les loyers ont été revus à la baisse.

 

A noter enfin l’élection sans encombre de Marina Zuber (Le Rauraque) et de Loris Studer (UDC) à la Commission Culture, Sports, Loisirs, Jeunesse. Ils remplacent respectivement Antony Pelletier et Patrick Tobler. /rch


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus