Le Grand-Val décline son identité

Le projet de fusion du Grand-Val est ficelé. La carte d'identité de la nouvelle commune qui ...
Le Grand-Val décline son identité

Le projet de fusion du Grand-Val est ficelé. La carte d'identité de la nouvelle commune qui prévoit de regrouper les villages de Eschert, Grandval, Crémines et Corcelles a été présentée jeudi matin devant les médias

panneau village Crémines Illustration des futurs panneaux d'entrée de village

La nouvelle commune qui doit regrouper les villages de Corcelles, Crémines, Eschert et Grandval dévoile ses charmes. Le comité de pilotage de la fusion a présenté jeudi matin les contours précis de ce que pourrait être la future entité, notamment le nom et les armoiries. Baptisée « Le Grand-Val », la nouvelle commune posséderait son siège administratif à Grandval mais les services techniques seraient regroupés à Crémines. Comme déjà annoncé, la dizaine de personnes qui travaillent actuellement dans les différents services communaux seraient réengagées au service de la nouvelle structure.  

Au niveau de la quotité d’impôts, elle se situerait à 1.86. Cette dernière a été fixée de manière à laisser une marge de manœuvre d’environ 50'000 francs de bénéfice. Cela représente une hausse pour les habitants de Grandval (actuellement à 1.74) mais, selon le COPIL, l’harmonisation des taxes (plus élevées à Grandval que chez ses voisines) permettrait d’équilibrer la balance. Les trois autres communes, dont la quotité est actuellement 1.94, bénéficieraient par contre d’une légère baisse d’impôts.

Au niveau politique, le comité de pilotage a balayé l’idée d’un conseil général au profit d’une assemblée communale afin de garder une proximité avec les citoyens. L’exécutif serait lui constitué de 5 membres. Chaque commune bénéficierait d’un élu pour la première législature de manière à assurer une transition aussi douce que possible.  

Enfin, les membres du comité de pilotage de la fusion ont tenu à préciser que les bourgeoisies et les paroisses ne seraient en rien affectées par ce mariage qui sera soumis en votation populaire le 26 novembre. Un « oui » doit sortir des urnes dans chaque commune pour que la fusion soit effective. /nme

armoiries du Grand-Val Les armoiries de la nouvelle commune du Grand-Val


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus