Le Japon à l’honneur au NIFFF

Le Festival international du film fantastique de Neuchâtel fait une part belle à l’Asie du ...
Le Japon à l’honneur au NIFFF

Le Festival international du film fantastique de Neuchâtel fait une part belle à l’Asie du 30 juin au 8 juillet. Miike Takashi présente notamment son nouveau film en première mondiale

 Photo : archives.

Large sélection pour le NIFFF. La 17e édition du Festival international du film fantastique de Neuchâtel se tient du 30 juin au 8 juillet dans la capitale cantonale. Les organisateurs ont dévoilé jeudi matin les longs-métrages qui concourent dans la compétition internationale.

Seize films sont en lice. Si les productions américaines sont les plus nombreuses, l’Asie est très représentée. Une production sino-sud-coréenne et une taiwanaise ainsi que deux réalisations japonaises sont en compétition, y compris le nouveau film de Miike Takashi. L’Europe est présente avec des longs-métrages français (2), britannique (1), belge (1) et espagnol (1).

 

Aussi en ville

Mais le NIFFF prend aussi ses quartiers dans la cité. En premier lieu, le NIFFF propose une nouvelle scène en open air sur le Quai Ostervald. Sur des gradins couverts et des transats, le public pourra y découvrir cinq pépites du cinéma de genre.

En ville, le festival propose une expérience inédite au Muséum d’histoire naturelle, sous la forme d’un Escape game zombie. Des projections pour les enfants sont aussi proposées afin de sensibiliser la jeunesse au genre fantastique. Enfin, des concerts sont proposés en soirée tant dans la zone off du festival, au Jardin anglais, que sur le Quai Ostervald.

 

Une pointure pour une première mondiale

Miike Takashi présentera en première mondiale JoJo's Bizarre Adventure: Diamond Is Unbreakable. Le métrage du légendaire réalisateur japonais sera projeté en présence de toute l’équipe du film le 2 juillet. /aju

La sélection de la compétition internationale

A dark song, de Liam Gavin, Irlande/UK, 2016, 100'

Before we vanish, de Kurosawa Kiyoshi, Japon, 2017, 129'

Bitch, de Marianna Palka, USA, 2017, 93'

Bushwick, de Cary Murnion et Jonathan Milott, USA, 2017, 94'

El bar, d'Álex de la Iglesia, Espagne, 2017, 102'

Hostile, de Mathieu Turi, France, 2017, 82'

Dave made a maze, de Bill Watterson, USA, 2017, 80'

Jojo's bizarre adventure: diamond is unbreakable,

de Miike Takashi, Japon, 2017, 120'

Le manoir, de Tony D. Datis, France, 2017, 96'

Mon ange, de Harry Cleven, Belgique, 2016, 80'

Mon mon mon monsters, de Giddens Ko, Taiwan, 2017, 105'

Reset, de Chang, Chine et Corée du Sud, 2017, 105'

Super dark times, de Kevin Philipps, USA, 2017, 100'

The endless, de Justin Benson et Aaron Moorhead, USA, 2017, 111'

The little hours, de Jeff Baena, USA et Canada, 2017, 90'

Tragedy girls, de Tyler MacIntyre, USA et Canada, 2017, 96'


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus