Ambiance plutôt sereine en vue de la fusion du Grand-Val

Une soixantaine d’habitants du Cornet se sont déplacés mercredi soir à Eschert. Le COPIL, le ...
Ambiance plutôt sereine en vue de la fusion du Grand-Val

Le Comité de pilotage pour la fusion du Grand-Val a proposé une seconde séance aux habitants de Corcelles, Crémines, Eschert et Grandval. Mercredi soir, ils étaient une soixantaine à avoir répondu présents à Eschert

Si la fusion est apporuvé dans les unnes, elle entrera en force le 1er janvier 2019 Si la fusion est apporuvé dans les unnes, elle entrera en force le 1er janvier 2019 (archives)

Une soixantaine d’habitants du Cornet se sont déplacés mercredi soir à Eschert. Le COPIL, le Comité de pilotage pour la fusion du Grand-Val, a détaillé les points principaux du contrat de fusion qui sera soumis aux ayants droit des localités de Corcelles, Crémines, Eschert et Grandval le 26 novembre prochain. Une première séance s’est tenue à Crémines la semaine dernière et avait réuni 80 personnes.

Le Comité de pilotage est satisfait de l’affluence réalisée lors de ces deux soirées d’informations a indiqué le président du COPIL, Patrick Gsteiger, jeudi matin dans La Matinale.

Désormais, les membres du Comité de pilotage vont s’atteler au message qui sera transmis dans les enveloppes de vote. /seb


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus