Le canton de Berne demande l’extension du Lötschberg

Le canton de Berne est étonné de voir que l’extension du tunnel de base du Lötschberg n’a pas ...
Le canton de Berne demande l’extension du Lötschberg

Le canton de Berne est étonné de voir que l’extension du tunnel de base du Lötschberg n’a pas été prise en compte dans le projet concernant l’étape d’aménagement 2030/35 de l’infrastructure ferroviaire

Train,trafic ferroviaire,rail,rails,CFF

Le canton de Berne a pris acte du projet du Conseil fédéral concernant l’étape d’aménagement 2030/35 de l’infrastructure ferroviaire, mis en consultation vendredi. Il soulève néanmoins deux problèmes majeurs. Il estime que pour les constructions nécessaires à l’infrastructure jusqu’à fin 2035, seule une variante avec un financement d’au moins 12 milliards de francs entre en ligne de compte.

Le canton de Berne est aussi surpris et déçu que la Confédération ait renoncé à l’extension du tunnel de base du Lötschberg. Il estime qu'elle est une condition nécessaire à la mise en œuvre de la cadence semi-horaire entre Berne et Brigue ainsi qu’entre Berne et Interlaken. Elle constituerait également un progrès marquant pour le transport de marchandises à travers les Alpes, en permettant de réduire nettement les frais de transport et la consommation d’énergie.

Le canton de Berne demande donc avec fermeté que l’extension du tunnel de base du Lötschberg soit inscrite dans l’étape d’aménagement 2030/35. Il s’engagera pour qu’il y soit ajouté et rappelle qu’il s’agit d’un projet d’importance nationale. Il note également que la région d’aménagement de Suisse occidentale couvre 40% du territoire suisse et regrette donc que la Confédération n’ait pas suffisamment tenu compte de ses demandes. /comm+lgu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus