Séduire les touristes grâce au terroir

Un nouveau magazine présente les attraits gastronomiques de la région Jura & Trois Lacs. Le ...
Séduire les touristes grâce au terroir

Un nouveau magazine présente les attraits gastronomiques de la région Jura & Trois Lacs. Le terroir fait figure d’atout pour garder les visiteurs dans la région

Le nouveau magazine a été présenté mardi matin à la presse dans la métairie du Bois-Raiguel, à Cortébert Le nouveau magazine a été présenté mardi matin à la presse dans la métairie du Bois-Raiguel, au dessus des Prés-d'Orvin.

Tête de Moine, damassine et absinthe…  Les trois produits sont au cœur de la première édition de Terroir à savourer, un nouveau magazine destiné à faire connaître les goûts et saveurs de toute la région Jura & Trois Lacs. Rédigé en français et allemand, il paraîtra une fois tous les deux ans et est d’ores et déjà disponible gratuitement dans les lieux touristiques du Jura, du Jura bernois et de Neuchâtel.

 

Un magazine pour les trois régions

Le magazine est le fruit de la collaboration entre huit organisations : Jura & Trois lacs et les trois offices de tourisme régionaux, les parcs naturels régionaux du Doubs et de Chasseral, la Fondation Rurale Interjurassienne et Neuchâtel Vins et Terroir. Il s’adresse aussi bien aux gens d’ici qu’aux visiteurs étrangers, qu’il espère convaincre de rester plus longtemps dans la région. «L’un des objectifs est d’augmenter la durée moyenne de séjour, qui est relativement faible actuellement » explique Jérôme Longaretti, directeur de Jura Trois Lacs.

 

La curiosité passe par l'estomac

Le terroir a des arguments à faire valoir. Pour Guillaume Davot, directeur de Jura bernois tourisme, cet attrait s’explique par le côté «expérience vécue» et l’authenticité qu’offrent les produits de bouche. Le touriste veut être acteur et non spectateur de sa visite, goûter, toucher, sentir…  De manière générale, les consommateurs d’aujourd’hui veulent se rapprocher des producteurs et découvrir leur histoire.

La nourriture et la boisson sont aussi un excellent moyen d’attirer la presse. En témoigne le nombre de sollicitations en lien avec des produits de terroir que les offices du tourisme régionaux reçoivent de la part de journalistes étrangers. « Nous avons organisé plusieurs visites et dégustations l’an dernier » glisse Jérôme Longaretti. « Et nous n’avions jamais reçu autant de journalistes ! » /sca


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus