Un budget 2018 « allégé » passe la rampe à Moutier

Le budget 2018 de Moutier, quelque peu revu à la baisse, a passé l’obstacle du Conseil de ville ...
Un budget 2018 « allégé » passe la rampe à Moutier

Le Conseil de ville a accepté une mouture qui prévoit finalement un déficit de 1,3 millions de francs

Conseil de ville de Moutier Le Conseil de ville de Moutier a siégé durant quatre heures lundi soir.

Le budget 2018 de Moutier, quelque peu revu à la baisse, a passé l’obstacle du Conseil de ville lundi soir. Lors d’une séance qui a duré quatre heures, les élus prévôtois ont accepté par 31 voix contre 8 une mouture qui prévoit finalement un déficit de 1,3 millions de francs. Ils ont opté pour une économie de 210'000 francs : le montant pour la Fête de la vieille ville est passé de 50'000 à 15'000 francs. Le législatif a aussi biffé une somme de 175'000 francs qui devait permettre à la commune de reprendre deux courts du Tennis-Club avant la fin du bail de location, et de réhabiliter le terrain à d’autres fins.

 

Message compris

Les discussions sur ce budget de Moutier ont parfois été houleuses. Le PLR, qui n’accepte pas le déficit, a refusé l’entrée en matière. Quant au Conseil municipal, il n’a pas pavoisé malgré l’acceptation des prévisions pour l’an prochain. Des élus de tous bords ont en effet demandé de réduire la voilure. Le maire de Moutier, Marcel Winistoerfer, a affirmé avoir compris le message, tout en soulignant qu’il n’est pas évident de baisser les prestations.

 

Un des points chauds du débat sur le budget a été le montant de 130'000 francs prévu pour le transfert de Moutier dans le canton du Jura. Il a été contesté dans le camp anti-séparatiste. Manuel Gsteiger (Interface), a souhaité rabattre la somme à 50'000 francs. L’UDC et le PLR ont carrément voulu la rayer des tabelles. Mais lors du vote, la majorité autonomiste a fait pencher la balance pour le maintien de ces 130'000 francs, soit 80'000 pour un salarié qui devra défendre les intérêts de Moutier dans le processus du transfert cantonal, et 50'000 francs pour les commissions qui travailleront également sur le dossier.

 

Une sur deux pour le PSA

Parmi les autres points traités par le Conseil de ville prévôtois, il est à relever qu’une motion du PSA demandant la mise en place d’une Givebox a été acceptée par 21 voix contre 4. Un cabanon sera installé à la déchetterie pour une phase-test d’un an. Une autre motion du PSA, demandant l’instauration d’une allocation de « rentrée scolaire », a en revanche été refusée par 23 voix contre 14. Enfin, le législatif a accepté par 28 voix contre 10 la création d’un poste supplémentaire à 100% pour le service informatique de la ville. /rch

Les tensions liées à la Question jurassienne sont toujours vives à Moutier. Les débats ont parfois été houleux au Conseil de ville, démontrant que la route vers le rattachement au canton du Jura d’ici 2021 ne sera pas de tout repos. Eclairage à écouter ci-dessous :

Des tensions au Conseil de ville


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus