Le CAF contre une quinzaine de mesures d’allégement

Le Conseil des affaires francophones du district de Bienne (CAF) appelle à rejeter une quinzaine ...
Le CAF contre une quinzaine de mesures d’allégement

Le Conseil des affaires francophones du district de Bienne (CAF) appelle à rejeter une quinzaine de mesures du programme d’allégement 2018 du canton de Berne. Il redoute notamment un affaiblissement du bilinguisme

Argent, économie, monnaie Le Grand Conseil bernois devra se prononcer sur ces mesures fin novembre. (Image: archives)

Le CAF ne voit pas d’un bon œil les mesures d’allégement prévues par le canton de Berne. Il l’a fait savoir jeudi dans un communiqué. Il s’oppose à une quinzaine d’économies prévues par le gouvernement bernois. Trois types de mesures sont particulièrement visés. Tout d’abord celles qui risquent d’affecter le bilinguisme ou la minorité francophone. Il s’agit principalement de la réduction de la rémunération aux hôpitaux répertoriés. C’est le cas du Centre hospitalier de Bienne, contraint de fonctionner de manière bilingue, selon le CAF.

Ensuite, celles qui touchent particulièrement la région biennoise, notamment les réductions des prestations d’aide social et la réinsertion des chômeurs.

Et finalement, le CAF s’oppose aux mesures qui proposent un transfert de charges vers les communes. Le Conseil des affaires francophones du district de Bienne mentionne notamment l’abandon de l’aide au transport scolaire et l’obligation faite aux communes de participer au financement des offres transitoires (12e année APP).

Le Grand Conseil bernois devra se prononcer sur les mesures d'allégement à la fin du mois de novembre. /comm+jrg


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus