Moins de candidats aux élections cantonales dans le Jura bernois

Les candidatures au Grand Conseil et au Conseil du Jura bernois diminuent dans la région, alors ...
Moins de candidats aux élections cantonales dans le Jura bernois

Les candidatures au Grand Conseil et au Conseil du Jura bernois diminuent dans la région, alors qu'elles augmentent à Bienne et au niveau cantonal

Image d'urne Les Bernois éliront leurs autorités le 25 mars prochain.

Les élections cantonales du 25 mars attirent moins de candidats dans le Jura bernois. Ils sont 107 à se présenter au Grand Conseil, soit 30 de moins qu’il y a quatre ans. La proportion de femmes augmente un peu pour s’établir à près de 32 %. La situation est semblable en ce qui concerne le Conseil du Jura bernois, avec 136 candidats contre 145 en 2014. Là aussi les femmes représentent un tiers des candidatures. Le délai de dépôt de liste est arrivé à échéance lundi à midi.

 

107 candidats pour 12 places de députés

Onze listes ont été déposées dans l’arrondissement du Jura bernois pour le Grand Conseil. Tous les députés sortants se représentent, exception faite du PLR Dave Von Kaenel. Notez que plusieurs élus régionaux avaient cédé leur place à des nouveaux venus depuis l’été dernier. En ce qui concerne les partis, les principaux seront représentés avec l’UDC, le PS – qui présente une liste homme et une liste femme – le PSA, le PLR, Les Verts, le PEV, les Jeunes PEV, l’UDF et les Verts’libéraux. La Gauche, qui avait présenté une liste pour la première fois en 2014, disparaît du paysage régional, tout comme le PBD. Le PDC et le Mouvement libéral jurassien font quant à eux à nouveau liste commune après s’être présentés séparément il y a quatre ans. On peut encore relever que la candidate PSA au Conseil-exécutif, Maurane Riesen, fait un triplé en se présentant aussi au Grand Conseil et au Conseil du Jura bernois.

 

Neufs candidats de moins au CJB et six départs

Dix-Neuf listes ont été présentées pour l’ensemble des trois cercles électoraux du Jura bernois. Cela représente donc un total de 136 candidats pour 24 sièges. Il y aura de toute façon du changement au sein de l’institution, puisque six sortants ont décidé de ne pas rempiler. Il s’agit du PSA Jean-Pierre Aellen, des socialistes Marcelle Forster et Antoine Bigler, de l’UDC Jean-Michel Blanchard, et des PLR Willy Sunier et Walter Von Kaenel. Les libéraux-radicaux devront donc repartir de zéro pour placer de nouveaux élus au CJB. En ce qui concerne le parti socialiste, le candidat au Conseil-exécutif Christophe Gagnebin figure aussi dans la course au Conseil du Jura bernois. Et notez qu’un autre changement interviendra cette année, puisque le cercle électoral de Moutier ne comptera plus que dix élus contre onze auparavant. Le siège perdu ira au cercle électoral de Courtelary.

 

Candidats en hausse à Bienne et sur le plan cantonal

En ce qui concerne l’arrondissement de Bienne, les candidatures au Grand Conseil augmentent fortement avec 403 prétendants contre 338 il y a quatre ans. Augmentation ressentie au niveau cantonal également puisque 2111 personnes briguent les 160 sièges au Grand Conseil, contre 1905 en 2014. Dans les deux cas, les femmes représentent environ un tiers des candidatures. /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus