Les socialistes romands en quête d’un troisième siège au Grand Conseil

Le parti socialiste romand a présenté, mercredi soir à Bienne ses candidats en vue des prochaines ...
Les socialistes romands en quête d’un troisième siège au Grand Conseil

Le parti socialiste romand a présenté, mercredi soir, à Bienne ses candidats en vue des prochaines élections cantonales

Les 13 candidats PSR au Grand Conseil bernois et Christophe Gagnebin Les 13 candidats PSR au Grand Conseil bernois et Christophe Gagnebin

La gauche poursuit sa campagne en vue des élections cantonales bernoises. Après l'alliance rose-verte socialiste lundi, c’était autour mercredi du parti socialiste romand de Bienne de présenter ses candidats.

La formation espère récupérer le siège réservé au Jura bernois en plaçant le socialiste tramelot Christophe Gagnebin au Conseil-exécutif. Au Grand Conseil, elle entend conserver ses deux sièges et tenter d’en décrocher un troisième.

 

« Pas de candidat bouche-trou »

Les 13 candidats figurant sur la liste sont cumulés. Selon Mohamed Hamdaoui, membre du comité du PSR, cela montre de la part de ses camarades une véritable envie de siéger. « Nous n’avons pas de candidat bouche-trou ». Par ailleurs la liste respecte la parité homme-femme, et regroupe des candidats de tout âge, avec des métiers variés.

Les candidats soutiennent notamment des thèmes tels que la formation, l’égalité des chances, la politique sociale et du troisième âge, et bien sûr le bilinguisme.

Samantha Dunning, coprésidente du PSR

« Une campagne sur deux fronts »

Le PSR va principalement mener campagne dans la rue mais aussi sur internet. « Cela permet d’avoir un retour de la part des électeurs, c’est une chance d’avoir les réseaux sociaux au niveau politique » indique la coprésidente du PSR, Samantha Dunning.

Le parti a conclu sa présentation en indiquant être contre l’initiative« No Billag ». /anl


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus