Postulat accepté pour un bâtiment administratif centralisé à Bienne

Le dossier pour un bâtiment administratif centralisé à Bienne est à nouveau à l’ordre du jour ...
Postulat accepté pour un bâtiment administratif centralisé à Bienne

Le Conseil de ville a accepté à une grande majorité jeudi soir un postulat qui vise à relancer le dossier d’un bâtiment administratif centralisé à Bienne. Le Conseil municipal va clarifier les besoins de la ville en ce sens, mais a rappelé que les moyens financiers restent limités

Le Conseil de Ville de Bienne a accepté le postulat pour un bâtiment administratif centralisé (Photo : archives) Le Conseil de Ville de Bienne a accepté le postulat pour un bâtiment administratif centralisé (Photo : archives)

Le dossier pour un bâtiment administratif centralisé à Bienne est à nouveau à l’ordre du jour. Le Conseil de ville a accepté à une grande majorité jeudi soir un postulat qui demande sa réactivation. Le projet prévu sur l’Esplanade du Palais des Congrès avait été gelé en 2012 pour des raisons de financement et de capacité.

Le Conseil municipal estime que ce dernier peut être poursuivi en tout temps, mais qu’il devra subir des modifications. Il rappelle également que la situation financière qui prévalait en 2012 n’a pas « fondamentalement changé ». La directrice des finances Silvia Steidle a expliqué qu’une solution avec des partenaires pourrait être trouvée.

L’exécutif va s’atteler à comparer les coûts entre la version éclatée et la version centralisée. Avant d’avoir ces chiffres, aucun crédit d’étude ne sera délivré en faveur d’un bâtiment administratif centralisé, a encore expliqué le Conseil municipal. Ce dernier a deux ans pour traiter le postulat.

 

Centraliser à l’Esplanade

La conseillère municipale Silvia Steidle a rappelé que l’Esplanade est un espace qui est prévu pour de futures constructions. Elles ne se feront toutefois pas sur la place de l’Esplanade, là où la patinoire à ciel ouvert avait attiré la foule entre le 1er décembre 2017 et le 31 janvier 2018. Durant le Conseil de ville, un postulat interpartis a été présenté à ce sujet. Le texte demande que le Conseil municipal étudie d’autres lieux d’implantation en vue d’un potentiel bâtiment administratif central. Un deuxième postulat urgent, toujours interpartis, a également été dévoilé sur ce dossier. Il demande que le Conseil municipal s’engage en faveur des futures éditions d’Eisplanade.

 

Motion sur la migration acceptée

Une motion interpartis demandant la séparation entre l’Antenne d’intégration Multimondo et le Service spécialisé de l’intégration a été acceptée. Selon les motionnaires, son but est de garantir un traitement séparé et donc neutre des questions liées à la migration. Deux points du texte sur trois ont toutefois été transformés en postulat. La droite du parlement a notamment reproché à la motion de cacher une attaque contre la personne de Beat Feurer, directeur de l'action sociale et de la sécurité. La gauche s’en est défendue.

 

Vers une buvette au parc municipal

Quant au parc municipal biennois, il devrait voir une buvette s’y installer. Le postulat interpartis qui demandait de le rendre plus attrayant avec cette mesure a été accepté à une grande majorité. L’ancienne maison  du  concierge  sera utilisée. Le Conseil municipal a précisé qu’elle est en très mauvais état, mais que son assainissement a été inscrit dans la planification des investissements « il y a longtemps déjà ».

La séance du Conseil de ville s’est terminée vers 23h30. Les points à l’ordre du jour concernant notamment l’islam n’ont pas pu être traités. /jrg


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus