4x « oui » à Bienne

Le « oui » vainqueur des urnes à Bienne. Les 4 objets communaux soumis au peuple ce dimanche ...
4x « oui » à Bienne

Les Biennois disent quatre fois « oui » aux objets communaux qui leur ont été soumis dimanche

Le complexe scolaire du Geysried est l'oeuvre de l'architecte biennois Gianpeter Gaudy Le complexe scolaire du Geysried est l'oeuvre de l'architecte biennois Gianpeter Gaudy

Le « oui » vainqueur des urnes à Bienne. Les quatre objets communaux soumis au peuple ce dimanche ont tous largement été acceptés. La garantie de la couverture des déficits à la société municipale CTS SA est celle qui a été le moins plébiscitée par les votants. « Seuls » 70,44% l’acceptent. Cette adaptation était nécessaire en raison de l’apparition de la Tissot Arena dans le paysage biennois. Bien qu’il ait été accepté dimanche dans les urnes, le nouveau texte est valable dès le 1er janvier 2018, car l’effet rétroactif était prévu. Il met ainsi fin à la phase transitoire engendrée depuis la construction du complexe sportif. Pour le maire de Bienne, Erich Fehr ce résultat est un témoignage de confiance de la part de la population : «cela montre qu’il était juste d’attribuer le mandat d’exploitation de la Tissot Arena à la CTS. Ce modèle d’affaires nous permet de minimiser les coûts et couvrir les frais que le service public ne peut pas couvrir ».

 

30 millions pour les écoles

Le crédit d’engagement de 13 millions de francs destiné à la nouvelle construction de la salle de gymnastique et l’extension de l’école de la Plänke passe la rampe avec 83,3% des voix, alors que la modification partielle de la réglementation pour la réalisation a, elle, récolté 84,34% de votes favorables. Enfin, le dernier objet, à savoir l’allocation de 17 millions pour la rénovation du complexe scolaire du Geyisried est celui qui a le plus convaincu, avec une victoire du « oui » à 86,07%. Dans les deux cas, les travaux débuteront cet été et seront terminés deux ans plus tard.

 

Non à « No Billag »

Les citoyens ont aussi suivi la recommandation du Conseil municipal sur cet objet. L’exécutif qui s’était prononcé sur l'initiative prônait son rejet. Les Biennois se sont montrés contre le texte à 79%.

A noter que le taux de participation a atteint presque 45%. /amo+anl


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus