Des brochures électorales d'un grand classicisme

De manière générale, les partis politiques du Jura bernois n'ont pas fait dans l'originalité ...
Des brochures électorales d'un grand classicisme

De manière générale, les partis politiques du Jura bernois n'ont pas fait dans l'originalité pour réaliser leurs brochures envoyées à la population en vue des élections cantonales du 25 mars

Le professeur Thierry Hermand, de l'Université de Neuchâtel, s'est prêté pour nous au jeu de l'analyse des brochures électorales Le professeur Thierry Herman, de l'Université de Neuchâtel, s'est prêté pour nous au jeu de l'analyse des brochures électorales

Consensuelles, classiques et peu différenciées : c’est ainsi que Thierry Herman, professeur de Science de l’information et de la communication à l’Université de Neuchâtel, qualifie les brochures électorales envoyées par les partis du Jura bernois aux citoyens de la région. Il constate que la plupart des formations cherchent à séduire sans prendre de risque. Elles présentent souvent des idéaux ou des programmes vagues, sans faire véritablement de propositions concrètes. Le professeur précise qu’il en va souvent de même dans le reste de la Suisse. Rencontré vendredi matin, Thierry Herman nous explique ce manque d’audace :

Le professeur Thierry Herman note encore qu’une erreur s’est glissée en première page de la brochure du Parti socialiste du Jura bernois. Le PSJB invite les électeurs à voter pour la liste 3, qui est en fait celle du Parti évangélique. Le reste de la brochure indique en revanche le bon numéro de liste. /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus