Les pistes de Bernhard Pulver pour développer le canton

Bernhard Pulver présente ses pistes pour renforcer le développement du canton de Berne. Le ...
Les pistes de Bernhard Pulver pour développer le canton

Bernhard Pulver présente ses pistes pour renforcer le développement du canton de Berne. Le Conseiller d’Etat a dressé jeudi matin le bilan de son année présidentielle

Bernhard Pulver a accueilli les médias dans l'école des métiers techniques à Berne. Bernhard Pulver a dressé le bilan de son année présidentielle jeudi. (Photo: archives)

Renforcer les ressources et saisir les opportunités : ce sont les deux pistes identifiées par Bernhard Pulver pour consolider le développement du canton de Berne. Le Conseiller d’Etat a dressé jeudi le bilan de son année présidentielle, une année pendant laquelle il est parti à la rencontre des milieux économiques, scientifiques et politiques. Pour lui, les atouts et les potentiels du canton de Berne ne sont pas encore suffisamment exploités. 

 

De nouveaux écosystèmes

L’industrie de précision, l’horlogerie et le big data, comprenez le traitement massif de données, disposent notamment d’une bonne capacité de développement, selon Bernhard Pulver. Certains de ses interlocuteurs regrettent toutefois que le canton de Berne peine toujours à s’imposer comme un site industriel important. Pour améliorer la situation, les partenaires interrogés estiment qu’il faut mieux coordonner les efforts entre la formation, la société et l’économie. Travailler main dans la main doit leur permettre de mettre en place de nouveaux écosystèmes à même d’attirer des talents, des idées et du capital. Pour les start-ups, par exemple, on peut imaginer la mise en place de plateformes d’entreprenariat dans les hautes écoles. Il faut aussi élargir les infrastructures de transport et de communication, simplifier les procédures et améliorer le cadre fiscal, selon Bernhard Pulver. Il ajoute que les politiques ne peuvent pas dicter les tendances mais les façonner, notamment par des décisions et des subventions qui influencent le développement. En ce sens, les personnes interrogées défendent l’élaboration d’une vision commune et la mise en place d’objectifs stratégiques cantonaux.

Parmi les défis à relever, le président du gouvernement évoque encore la numérisation de l’économie, qui pose de nombreuses questions auxquelles il faudra répondre, ainsi que la volonté du canton de devenir un site médical de premier plan. /comm+ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus