Moutier : l’exécutif prié de renoncer à ses avocats dans les recours contre le vote du 18 juin

Le Conseil municipal de Moutier ne devrait pas faire appel à des avocats dans le cadre des ...
Moutier : l’exécutif prié de renoncer à ses avocats dans les recours contre le vote du 18 juin

Le Conseil municipal de Moutier ne devrait pas faire appel à des avocats dans le cadre des recours contre le vote du 18 juin. C’est du moins l’avis des élus prévôtois PLR, qui estiment que cette pratique renforce le rôle partisan de l’exécutif communal. Ils ont transmis une motion urgente en ce sens

La droite prévôtoise estime que le recours à des avocats renforce le rôle partisan de l'exécutif (photo : archives) La droite prévôtoise estime que le recours à des avocats renforce le rôle partisan de l'exécutif (photo : archives)

Les élus PLR de Moutier s’élèvent contre la décision de la commune de faire appel à des avocats dans les procédures de recours contre le vote du 18 juin. Ils estiment que cette décision ne fait que renforcer le rôle partisan de l’exécutif, alors qu’il est supposé représenter l’ensemble des Prévôtois. Dans une motion urgente, les libéraux-radicaux réclament que le Conseil municipal mette un terme immédiat aux mandats attribués à ses avocats.


Frais de justice

Les élus de droite s'inquiètent par ailleurs de la prise en charge des frais de justice de Maxime Zuber par la Municipalité de Moutier. Ils ont soumis une interpellation urgente au Conseil municipal afin de faire la lumière sur cette pratique. Ils aimeraient notamment savoir sur quelle base juridique se fonde cette décision, et souhaiteraient connaître les conditions nécessaires pour bénéficier d’une telle aide. Les élus du PLR et de l’UDC demandent également si la situation financière délicate dans laquelle se trouve actuellement Moutier ne devrait pas faire évoluer cette pratique. /amo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus