La péréquation répartie à égalité entre Bienne, Berne et Thoune

La majorité de la commission des finances du Grand Conseil ne veut pas d’une augmentation de ...
La péréquation répartie à égalité entre Bienne, Berne et Thoune

La majorité de la commission des finances du Grand Conseil ne veut pas d’une augmentation de la péréquation financière pour Bienne, Berne et Thoune. Le montant sera par contre mieux réparti entre ces trois villes

(Image d'illustration). (Image d'illustration).

La commission des finances du Grand Conseil ne veut pas relever le montant total des indemnités forfaitaires attribuée à Bienne, Berne et Thoune. À une nette majorité, elle s’est alignée sur la volonté du Conseil-exécutif.

Bien que les charges de ces villes aient augmenté, relever les indemnités forfaitaires n’est pas une solution envisagée. La commission des finances note qu’il faut plutôt les distribuer plus équitablement. Sa majorité estime également que le programme d’allégement des finances adopté l’automne dernier est suffisant.

Au final, la commission est donc favorable à l’instauration de l’égalité de traitement entre les trois villes. Elles recevront à l’avenir le même pourcentage (68,3%) pour leurs charges de centre urbain. L’indemnité était comprise jusqu’ici entre 60 et 71%. /comm+jrg


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus