Pas de plan B après le « non » à la loi cantonale sur l'énergie

Le gouvernement bernois devra mener de nouvelles réflexions sur les énergies renouvelables
Pas de plan B après le « non » à la loi cantonale sur l'énergie

Le gouvernement bernois devra mener de nouvelles réflexions sur les énergies renouvelables

Le conseiller d'Etat Christoph Neuhaus. (Image d'archive) Le conseiller d'Etat Christoph Neuhaus. (Image d'archive)

Le gouvernement bernois n’a pas de plan B après le refus de la modification de la loi sur l’énergie. Le texte, qui visait à encourager les énergies renouvelables, a été rejeté par 50,6% des votants dimanche dernier.

Le conseiller d’Etat Christoph Neuhaus dit prendre acte du résultat de la votation. Le directeur de l’Energie estime qu’un « oui » de justesse n’aurait pas été bon et aurait compliqué la mise en œuvre de la nouvelle loi. Un nouveau projet sur les énergies renouvelables ne devrait pas voir le jour dans l'immédiat :

Une analyse plus poussée devrait également permettre de voir si les jeunes se sont mobilisés ou non sur ce scrutin. /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus