La réforme de l’asile va de l’avant

Le canton de Berne poursuit ses travaux de restructuration du domaine de l’asile et des réfugiés ...
La réforme de l’asile va de l’avant

Le canton de Berne poursuit ses travaux de restructuration du domaine de l’asile et des réfugiés. Il a approuvé deux lois en la matière qui seront soumises au Grand Conseil

La Direction de la santé publique et de la prévoyance sociale, qui dépend de Pierre Alain Schnegg, devrait à l'avenir gérer tous les aspects de l'aide sociale aux personnes relevant du domaine de l'asile et des réfugiés. (archives) La Direction de la santé publique et de la prévoyance sociale, qui dépend de Pierre Alain Schnegg, devrait à l'avenir gérer tous les aspects de l'aide sociale aux personnes relevant du domaine de l'asile et des réfugiés. (archives)

La restructuration du domaine de l’asile et des réfugiés va bon train dans le canton de Berne. Le Conseil-exécutif indique jeudi avoir approuvé deux lois en la matière. Les textes prévoient notamment de confier l’aide sociale en matière d’asile à la Direction de la santé publique et de la prévoyance sociale. Elle dépend pour l’instant de la Direction de la Police et des affaires militaires. Cette dernière se concentrera à l’avenir sur l’exécution systématique et rapide des décisions de renvoi entrées en force. Le modèle d’intégration sera aussi revu.


Acquisition de compétences obligatoire

La nouvelle loi sur l’aide sociale dans le domaine de l’asile introduit l’obligation d’acquérir des connaissances linguistiques et des connaissances de base. Objectif : obtenir une insertion aussi rapide que possible sur le marché du travail. Les jeunes adultes sont aussi concernés : ils devront se concentrer sur l’acquisition de compétences scolaires de base et sur l’apprentissage d’une langue officielle. Cela doit leur permettre d’accéder rapidement aux filières ordinaires de la formation professionnelle ou du secondaire. Ces nouveautés seront mises en œuvre avec cinq partenaires régionaux qui seront sélectionnés dans le courant du premier semestre de cette année.


Diminution des coûts pour le canton

A moyen et long termes, le Conseil-exécutif espère diminuer les coûts que le domaine de l’asile occasionne au canton et induit dans l’aide sociale. Il veut aussi améliorer le rapport coût / efficacité des mesures d’intégration. Le Grand Conseil devrait étudier ces réformes en première lecture lors de sa session estivale./comm-ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus