Sous le ciel lourd du Nordeste brésilien

« Bacurau » de Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles est présenté mardi au Festival international ...
Sous le ciel lourd du Nordeste brésilien

« Bacurau » de Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles est présenté mardi au Festival international du film fantastique de Neuchâtel dans la sélection internationale.

 « Bacurau » sera présenté mardi à 22h15 aux Arcades à Neuchâtel. (image : NIFFF) « Bacurau » sera présenté mardi à 22h15 aux Arcades à Neuchâtel. (image : NIFFF)

Une piste dans la poussière, des véhicules qui transportent des cercueils, et au bout de la route…Bacurau.

Peu de visiteurs passent dans ce village endormi d’une pauvre province Brésilienne. Les habitants qui sont restés boivent, restent à l’ombre, et vont à l’occasion rendre visite aux prostituées.

Mais un jour, Bacurau disparait des cartes. Tous les liens au monde extérieur sautent les uns après les autres, à commencer par le réseau de téléphone. Dans le ciel, un drône survole le village et garde les habitants à l’œil.

Bacurau, c’est un western saturé qui se fond parfaitement dans l’aridité du Nordeste Brésilien. Le film est lent, tendu et rarement ennuyant. C’est aussi un film fantastique, dans le sens où la réalité des villageois se délite lentement, sous les assauts d’étrangers mal intentionnés. /vja

La critique de Vincent Jacquat


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus