La HE-Arc a fêté ses 15 ans en grande pompe

La Haute école Arc a soufflé ses 15 bougies en présence de près de 150 personnalités vendredi ...
La HE-Arc a fêté ses 15 ans en grande pompe

La Haute école Arc a soufflé ses 15 bougies en présence de près de 150 personnalités vendredi au campus Strate-J de Delémont

Claude Hêche, Thierry Béguin et Mario Annoni (de g. à dr.) se sont plongés dans leurs souvenirs en compagnie de David Berger. Claude Hêche, Thierry Béguin et Mario Annoni (de g. à dr.) se sont plongés dans leurs souvenirs en compagnie de David Berger.

La barre des 15 ans a été fêtée comme il se doit par la Haute école Arc. Près de 150 personnalités des milieux politiques, de la formation ou encore de la culture se sont donnés rendez-vous vendredi au campus Strate-J de Delémont pour célébrer les 15 ans de l’institution. Une conférence retraçant l’historique de la haute école a ainsi été organisée pour marquer le coup, avec à la baguette le journaliste et présentateur de la RTS David Berger. Considérée de nos jours comme un acteur incontournable de la formation tertiaire et de la recherche dans l’Arc jurassien, les points forts de l'existence de la HE-Arc ont ainsi été évoqués. Les anciens conseillers d’Etat bernois et neuchâtelois Mario Annoni et Thierry Béguin ainsi que l’ancien ministre jurassien Claude Hêche ont notamment raconté les pourparlers qui ont mené à la création de l'institution « tricantonale » en 2004.

Mario Annoni : « On est arrivés à développer une école qui rend service à la jeunesse »

« Quand on n’avance plus, on risque de reculer »

Le présent et l’avenir de la haute école ont également été au centre des discussions. La parole a ainsi été donnée aux membres actuels du Comité stratégique de la HE-Arc, à savoir le ministre jurassien Martial Courtet ainsi que les conseillères d’Etat bernoise et neuchâteloise Christine Häsler et Monika Maire-Hefti. Le premier nommé a notamment relevé l’importance de continuer à développer les filières offertes par la HE-Arc, sous peine de « reculer ». « C’est comme dans un mariage, il est nécessaire de renouveler ses vœux de temps en temps », a ajouté sous le signe de l'humour sa confrère neuchâteloise Monika Maire-Hefti.


« Des choses intenses se sont passées pendant ces 15 ans »

La directrice générale de la Haute école Arc était émue à l'issue de la cérémonie. Brigitte Bachelard a été à la tête de l’institution depuis ses débuts. Elle s’est ainsi réjouie du chemin parcouru depuis 15 ans, tout en espérant « que ce n’est qu’un palier ». « Je ne me suis jamais ennuyée », nous a-t-elle assuré. « J’ai eu la chance d’avoir autour de moi de gens qui ont cru en cette aventure, et on constate aujourd’hui que ça a servi… », s’est félicitée Brigitte Bachelard.

Brigitte Bachelard : « Un grand chemin »

Pour conclure la cérémonie, quatre diplômés des domaines de la santé, de la conservation-restauration, de la gestion et de l’ingénierie ont également fait part de leur expérience professionnelle à la suite de leur cursus. Tous ont souligné l'importance des connaissances pratiques acquises dans le cadre de leur formation à la HE-Arc.

Par ailleurs, la Haute école Arc est toujours en fête ce samedi. Une journée portes ouvertes est en effet organisée de 10h à 16h sur les sites de Neuchâtel et Delémont. /ygo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus