« Rien d’alarmant » concernant l’endettement de la ville de Bienne

C’est ce qu’a répondu la semaine passée le gouvernement bernois à une interpellation de la ...
« Rien d’alarmant » concernant l’endettement de la ville de Bienne

C’est ce qu’a répondu la semaine passée le gouvernement bernois à une interpellation de la députée UDC Sandra Schneider au sujet des mesures cantonales qui sont prises en cas de surendettement des communes

Le surendettement de la ville de Bienne n'est pas inquiétant selon le gouvernement bernois (photo : illustration). Le surendettement de la ville de Bienne n'est pas inquiétant selon le gouvernement bernois (photo : illustration).

« Les indicateurs de la ville de Bienne n’ont rien d’alarmant ». Ce sont les propos tenus par le Conseil-exécutif pour répondre à la députée UDC Sandra Schneider qui avait déposé au mois de novembre passé une interpellation concernant l’augmentation de la dette de la ville de Bienne. En 2019, elle s’élevait à près de 800 millions de francs, soit plus de 200 millions de plus qu’il y a dix ans. La députée voulait ainsi des réponses sur les mesures cantonales qui sont prises dans de telles circonstances. Pour le gouvernement bernois la situation ne semble poser aucun problème.

Le Conseil-exécutif a indiqué dans sa réponse qu’aucune base légale ne régit l’intervention du canton en cas d’endettement d’une commune. Il n’intervient que si le découvert ne peut pas être amorti dans un délai de huit ans ou qu’il excède un tiers du revenu annuel ordinaire des impôts. Il précise tout de même que dès la première inscription au bilan d’un découvert, les communes bénéficient d’un suivi et de conseils. Pour ce faire, le canton utilise un système interne de détection basé sur plusieurs indicateurs.

L’exécutif bernois précise également que si une commune est surendettée, elle doit rétablir seule l’équilibre de ses finances.

Au niveau des antécédents, quatre communes et huit collectivités du canton ont présenté pour la première fois un découvert mais elles sont parvenues à l’amortir avant la fin du délai fixé. /comm-lge


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus