Le canton demande d’annuler les manifestations de moins de 1'000 personnes

Le canton de Berne prend une mesure encore plus drastique que la Confédération pour lutter ...
Le canton demande d’annuler les manifestations de moins de 1'000 personnes

Le canton de Berne prend une mesure encore plus drastique que la Confédération pour lutter contre le coronavirus, il demande d’annuler les manifestations de moins de 1'000 personnes si une traçabilité n’est pas possible

 Il faudra garantir que le public présent n'a pas été en contact avec des zones à risque pour organiser des manifestations. (Image d'illustration) Il faudra garantir que le public présent n'a pas été en contact avec des zones à risque pour organiser des manifestations. (Image d'illustration)

Les petites manifestations vont également être touchées par les mesures de confinement liées au coronavirus. Jusqu’à vendredi soir, seuls les événements regroupant plus de 1'000 personnes étaient touchés par une interdiction de rassemblement. À 19h, le canton de Berne a toutefois indiqué dans un communiqué que la mesure était étendue aux manifestations de moins de 1'000 personnes si une participation internationale ne peut être exclue. La mesure est décidée jusqu’au 15 mars au moins. L’organe de conduite cantonal (OCCant) a pris la direction des opérations en lien avec le coronavirus dans le canton.


Fournir des garanties

Tous les rassemblements ne sont pas interdits, mais le canton exige des garanties. « Les manifestations rassemblant moins de 1'000 personnes restent possibles, à condition que les organisateurs soient en mesure de prouver qu’aucun participant n’est revenu d’une région touchée par le Covid-19 au cours des 14 jours précédents », indiquent les autorités qui précisent encore que les organisateurs « doivent également garantir que l’identité des participants est connue afin de pouvoir retracer leurs contacts le cas échéant ».

Le carnaval des enfants de Moutier a notamment fait les frais de cette nouvelle mesure. Les orgnisateurs ont annoncé son renvoi vendredi, tard en soirée.


Vers une reprise des écoles

Les écoles, par contre, pourront reprendre les cours normalement lundi. Si des établissements devaient fermer, la mesure serait ordonnée par le médecin cantonal et communiquée sans délai.

Le canton de Berne a ouvert dès vendredi 15h une hotline. Les organisateurs de manifestations peuvent notamment s’informer sur la situation et les conditions à remplir (tél. 0800 634 634).

Toutes les autres informations relatives à la situation dans le canton de Berne sont regroupées sur ce site internet. /jrg


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus