Le canton de Berne appuie le Conseil fédéral

Le gouvernement bernois s’est exprimé lundi en fin de journée, après l’état d’urgence annoncé ...
Le canton de Berne appuie le Conseil fédéral

Le gouvernement bernois s’est exprimé lundi en fin de journée, après l’état d’urgence annoncé par le gouvernement bernois

 Le canton de Berne appelle la population à respecter les consignes de la Confédération. (Image d'illustration) Le canton de Berne appelle la population à respecter les consignes de la Confédération. (Image d'illustration)

Le canton de Berne fait le point après que le Conseil fédéral a déclaré la Suisse en situation extraordinaire. Le Conseil-exécutif a tenu un point presse au Rathaus lundi en fin de journée. Il soutient expressément le durcissement des mesures fédérales et appelle la population à respecter strictement les règles de conduites imposées.


Nourriture et soins en suffisance

Il précise que l’approvisionnement en nourriture et en médicaments de la population est garanti à tout moment. Des stocks ont d’ailleurs été créés à cet effet. En ce qui concerne les hôpitaux bernois, la situation est tendue, mais les soins sont garantis. Les interventions et thérapies non urgentes devront être repoussées.


Appel au respect des consignes

Le gouvernement bernois se dit conscient que les mesures prises restreignent considérablement la vie publique et pèsent sur l’économie. Il insiste cependant sur le fait qu’elles sont essentielles pour protéger la population contre le covid-19, en particulier les personnes les plus vulnérables. Les citoyens de tout le pays sont appelés à respecter les distances sanitaires, éviter les contacts inutiles et respecter les mesures d’hygiène. Les personnes âgées sont invitées à rester chez elle.


Analyse continue

Le Conseil-exécutif précise encore que les effets des mesures du Conseil fédéral sur le canton de Berne seront analysés attentivement, et qu’il agira en cas de besoin.


Centre de test bernois

Le canton de Berne annonce par ailleurs qu'un centre de test rapide sera ouvert en début de semaine prochaine. Installé à la périphérie de Berne, il permettra de faire des dépistages du coronavirus. Les personnes infectées sauront sous 24h si elles doivent rester en isolement pendant 14 jours ou en quarantaine. L'objectif est notamment de réduire le nombre de personnes en quarantaine, de détendre la situation et ainsi préserver le système de sansté. /ast


L’allocution du directeur de la santé, Pierre Alain Schnegg :


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus