Fusion ralentie mais pas paralysée

Le Copil veut maintenir le vote du 27 septembre sur la fusion des communes du Haut-Vallon. ...
Fusion ralentie mais pas paralysée

Le Copil veut maintenir le vote du 27 septembre sur la fusion des communes du Haut-Vallon. Le projet n'est pas bloqué par le coronavirus même si l'information au public est perturbée

Le comité de pilotage se montre optimiste. (photo : archives) Le comité de pilotage se montre optimiste. (photo : archives)

L'annulation mercredi d'une séance publique d'information sur la fusion des communes du Haut-Vallon ne grève pas l'optimisme du comité de pilotage. Si le coronavirus entrave la bonne information de la population, les travaux vont bon train et la volonté de soumettre le projet à la votation le 27 septembre prochain est toujours aussi forte. Les citoyens de Renan, Sonvilier, Saint-Imier, Cormoret et Courtelary devaient recevoir mercredi des explications sur les contours financiers du projet, en particulier le budget prévisionnel et la quotité d’impôt de la future commune d’Erguël. Il était également prévu de procéder au choix des armoiries. Le président du Copil Benjamin Rindlisbacher l'affirme : la population sera appelée à participer au débat, d'une manière ou d'une autre. En attendant une évolution de la situation liée au coronavirus, l'information sera diffusée, mais par d'autres canaux :

La stratégie de communication du Copil se mettra en place dans les prochains jours. Le site internet consacré au projet de fusion compilera les principales informations. /oza


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus