Les temps sont durs au Sikypark

Le petit zoo de Crémines est fermé en raison du coronavirus. Le manque à gagner est important ...
Les temps sont durs au Sikypark

Le petit zoo de Crémines est fermé en raison du coronavirus. Le manque à gagner est important. Un appel au soutien a été lancé

Nourrir et soigner les animaux en toutes circonstances. L'équipe du Sikypark se démène dans une situation compliquée. (photo : ldd) Nourrir et soigner les animaux en toutes circonstances. L'équipe du Sikypark se démène dans une situation compliquée. (photo : ldd)

Les beaux jours sont de retour et les vacances de Pâques approchent. Pourtant, les portes du Sikypark resteront closes jusqu'à nouvel avis. Le zoo de Crémines se plie aux mesures édictées par la Confédération en pleine crise du coronavirus et s'attend à un important manque à gagner. Les coûts de fonctionnement, d'entretien et de soins aux animaux s'élèvent à environ 100 000 francs par mois, selon l'association des Amis du Sikypark. Cette dernière a lancé un appel aux dons destiné aux entreprises et aux particuliers. De son côté, le conseil d'administration a d'ores et déjà pris des mesures, comme l'explique son président Werner Ballmer :

Le Sikypark pourra aussi compter sur un soutien de la Confédération. Werner Ballmer l'estime à 200 000 francs environ. La confiance reste de mise pour l'heure, même si personne ne peut prédire la suite des événements. Le président se réjouit dans tous les cas de pouvoir compter sur une équipe soudée et solidaire.  /oza


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus