« De la patience et de la compréhension »

Les salons de coiffure sont en train de préparer leur ouverture. À Tavannes, chez Florence ...
« De la patience et de la compréhension »

Les salons de coiffure sont en train de préparer leur ouverture. À Tavannes, chez Florence Bonnet-Piaget, les clients se sont bousculés afin de prendre à nouveau rendez-vous

Florence Bonnet-Piaget tient le salon « Coiffure flo création » à Tavannes. (Photo: LDD) Florence Bonnet-Piaget tient le salon « Coiffure flo création » à Tavannes. (Photo: LDD)

L’ouragan s’abat sur les salons de coiffure. Depuis l’annonce du Conseil fédéral de leur réouverture possible dès le 27 avril, tout le monde veut se faire couper les cheveux. Comment les professionnels gèrent-ils cette période de sortie de crise du Covid-19 ? Du côté de Tavannes, Florence Bonnet-Piaget tient le salon « Coiffure flo création ». Elle explique que cette période risque d’être compliquée pour tous :

« De la patience et de la compréhension »

Pour faire face à cet afflux soudain de travail, il faudra des nerfs d’acier. Florence Bonnet-Piaget espère que sa clientèle se montrera également compréhensive :

Il s’agira encore de prendre les mesures adéquates afin de limiter les risques de propagation du virus. À l’heure actuelle, tous les scénarios sont encore envisageables, comme l’explique la coiffeuse tavannoise :

Pour rappel, les salons de coiffure font partie des premiers commerces qui pourront à nouveau ouvrir dès le 27 avril. Il en va de même pour tous les services à la personne ainsi que pour les jardineries et magasins de bricolage. /jrg


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus