Premier Conseil de ville à Bienne pour la législature 2021-2024

Le Conseil de ville s’est réuni pour la première fois de l’année mercredi au Palais des Congrès ...
Premier Conseil de ville à Bienne pour la législature 2021-2024

Le Conseil de ville s’est réuni pour la première fois de l’année mercredi au Palais des Congrès. Le groupe UDC/Les Confédérés a fait une proposition d’amendement pour que Beat Feurer soit nommé à la direction des Travaux publics, de l’énergie et de l’environnement. Le législatif n’a pas suivi cette requête

Le Conseil de ville de Bienne a siégé mercredi soir pour la première fois de l'année et de la législature. Le Conseil de ville de Bienne a siégé mercredi soir pour la première fois de l'année et de la législature.

Première séance pour le Conseil de ville de Bienne. Les élus seelandais se sont retrouvés mercredi soir pour la première fois de cette législature 2021-2024. Pour cette séance constitutive, c’est l’aîné des membres du législatif qui a commencé par présider la session. Le Vert Benedikt Loderer a ainsi dirigé l’élection de la présidence du Conseil de ville. Sans surprise, c’est la socialiste alémanique Salomé Strobel qui a été nommée. C’est elle qui a ensuite dirigé la suite de la séance.

Beat Feurer restera à la direction de l’Action sociale et de la sécurité

Avant même que les élus n’arrivent au Palais des Congrès une feuille a été déposée sur leur bureau. Il s’agissait d’une proposition d’amendement concernant le point 8 à l’ordre du jour, soit le projet d’arrêté sur l’attribution des directions au sein du Conseil Municipal biennois. Dans ce document, le groupe UDC/Les Confédérés, proposait au législatif de faire de Beat Feurer le nouveau directeur des Travaux publics, de l’énergie et de l’environnement. La nouvelle membre de l’exécutif, Lena Frank, aurait alors repris la direction de l’Action sociale et de la sécurité. Le Conseiller municipal agrarien avait déjà fait part, lors de la séance de l’exécutif concernant l’attribution des directions, qu’il aspirait à un changement après huit ans passé à la tête de la direction de l’Action sociale et de la sécurité. Il n’a pas été entendu et le principe d’ancienneté n’a pas non plus été pris en compte. Pascal Bord du Parti radical romand a précisé lors des discussions que ce principe n’a jamais été pratiqué à Bienne. Luca Francescutto de l’UDC a lui relevé que la gauche a critiqué Beat Feurer et sa gestion de l’ASS durant des années et qu’au moment où ce dernier souhaite changer de dicastère, elle ne le lui permet pas. Mohamed Hamdaoui du Centre a lui demandé au Conseil municipal de « jouer son rôle et de maintenir sa collégialité ». Le Conseil de Ville par 40 non, 16 oui et 2 abstentions a décidé de rejeter la proposition d’amendement du groupe UDC/Les Confédérés. Les dicastères ne changeront donc pas de direction.


Entretien avec Beat Feurer

Les commissions au complet

Le Conseil de ville a dû élire mercredi soir, les membres de cinq commissions. La commission de la gestion sera dirigée par la PRR Natasha Pittet. La commission spéciale chargée d’accompagner la révision du Règlement de la Ville sera sous la houlette du Vert Urs Scheuss. La présidence de la commission A5 revient au socialiste Alfred Steinmann. Enfin, la vice-présidence de la commission intercommunale « AGGLOlac » sera occupée par la membre de Passerelle Dana Augsburger-Brom.

La deuxième séance du Conseil de ville a lieu jeudi soir. Les débats reprennent à 18 heures au Palais des Congrès de la cité seelandaise. /sbo


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus