Le Conseil de ville de Bienne en bref

Le projet AGGLOlac n'a pas été l'unique dossier discuté mercredi soir par le Conseil de Ville ...
Le Conseil de ville de Bienne en bref

Le projet AGGLOlac n'a pas été l'unique dossier discuté mercredi soir par le Conseil de Ville. Il a également été question de l'organisation des classes pour la prochaine rentrée scolaire, plusieurs postulats ont aussi été traités dont celui concernant la desserte du X-Project

Le législatif seelandais s'est réuni au Palais des Congrès. (Photo: archives) Le législatif seelandais s'est réuni au Palais des Congrès. (Photo: archives)

Outre le projet AGGLOlac qui a occupé la fin de la séance du Conseil de ville de Bienne mercredi soir, d’autres sujets ont été traités. Il a notamment été question de l’organisation des classes pour la prochaine année scolaire et de la desserte du X-Project.


Organisation des classes pour l'année scolaire 2021/22

Des fermetures et des ouvertures de classes sont au programme pour la prochaine rentrée scolaire à Bienne. Après une forte progression du nombre d'élèves ces dernières années, la situation devrait se stabiliser au vu des chiffres dont ont disposé les autorités à la fin 2020. Lors de la prochaine rentrée de l'école obligatoire, il y aura 314 classes réparties dans toute la cité seelandaise.

En ce qui concerne l'école enfantine, les francophones comptent 37 élèves de moins tandis que les alémaniques en ont 54 de plus. Deux classes seront donc ouvertes chez les germanophones tandis que deux classes seront fermés chez les romands. Seul autre changement pour les Biennois de langue française, l'ouverture de deux classes au secondaire 1.

Les autorités ont également indiqué que l'organisation a été compliquée à mettre en place pour l'année scolaire 2020/21. Il y a eu des différences entre le nombre d'élèves planifié et effectif. La Ville impute cela en partie au coronavirus. Des parents ayant repoussé l'entrée de leur enfant à l'école enfantine à cause de la situation incertaine. Les mouvements de population sont également en baisse. Le Conseil de Ville a approuvé ce rapport à une large majorité.


Une meilleure desserte pour le X-Project

Les dépositaires de ce postulat urgent (POP et Passerelle) demandent au Conseil municipal d’examiner s’il est possible de modifier le tracé d’une ligne de bus (2, 3 ou 4) de façon à ce qu’au moins l’une d’entre elles circule au chemin des Bouleaux et au chemin de la Truite. Cela permettrait, selon eux, d’améliorer la desserte du X-Project par les transports publics après le changement d’horaire.

Le Conseil municipal indique que plusieurs solutions ont déjà été examinées. Elles ont été rejetées car la durée du trajet serait prolongée ou des modifications sur la route seraient nécessaires donc coûteuses ou que la capacité des batteries des trolleybus ne serait pas suffisante. Le Conseil municipal précise toutefois que la ligne 72 à destination d’Orpond pourrait être densifiée ultérieurement. Les autorités biennoises indiquent encore que deux arrêts se trouvent à une distance à pied correcte du nouveau site du X-Project.

Le Conseil de ville a adopté le postulat (29 oui, 25 non) et l’a radié du rôle comme étant réalisé. /sbo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus