L'UP Jurassienne à la croisée des chemins

Si la crise sanitaire a perturbé le fonctionnement de l'institution, elle a aussi été l'occasion ...
L'UP Jurassienne à la croisée des chemins

Si la crise sanitaire a perturbé le fonctionnement de l'institution, elle a aussi été l'occasion de mûrir certaines idées et de renforcer les collaborations. Le point avec le co-président Denis Perrin

Le bureau de l'UP Jurassienne en mode assemblée virtuelle. De gauche à droite : Vincent Plumez, Catherine Beuchat, Denis Perrin, Michel Angi et Julie Greub. Le bureau de l'UP Jurassienne en mode assemblée virtuelle. De gauche à droite : Vincent Plumez, Catherine Beuchat, Denis Perrin, Michel Angi et Julie Greub.

L’Université populaire jurassienne à la croisée des chemins. L’institution a été impactée par la crise sanitaire en 2020, avec l’annulation de nombreux cours et autres activités. Mais la crise a été l’occasion de mûrir certaines idées et de renforcer les collaborations, cela a été dit samedi lors d’une assemblée générale virtuelle. Parmi les innovations figure évidemment le développement des activités en ligne, induit par la situation sanitaire. Mais attention, elles ne seront pas généralisées selon le co-président Denis Perrin, qui insiste sur l'importance des rencontres et des liens sociaux :

Fusion dans le Jura bernois

Outre le développement d’activités en ligne, l'UP Jurassienne a présenté plusieurs nouveautés, par exemple l’adaptation de certains cours pour les organiser hors les murs ou encore la mise sur pieds de séjours découvertes dans la nature et à proximité. Autre projet d'envergure : la mise en place du Passeport citoyen 2030, qui ambitionne de mettre en lumière les activités et cours de l'UP en faveur du développement durable. La fusion des sections du Jura bernois - Moutier et environs, Erguël-Tramelan et La Neuveville -, actée en décembre dernier, marque également un tournant. Un nouvel élan bienvenu selon le bureau. L'année 2020 a donc été riche, malgré le contexte difficile. L'UP Jurassienne en sort grandie et renforcée, estiment ses dirigeants. Pour 2021, il s'agira désormais de faire germer ces graines :

Au niveau comptable, l'UP Jurassienne se réjouit de boucler l'année 2020 sur un résultat meilleur que prévu. A ce titre, les subventions versées par les cantons de Berne et du Jura ont été précieuses, relève le bureau. Enfin, au chapitre des changements, Denis Perrin est arrivé au bout de son mandat de trois ans. La nouvelle section Jura bernois, région qu'il représentait, ne s'est pas encore trouvé de nouveau capitaine. La trésorière de l'UP Catherine Beuchat, elle aussi, quitte l'institution après 15 ans de service. Vincent Plumez lui a succédé le 1er janvier.

Retrouvez toutes les informations et offres de l'UP Jurassienne sur son site internet. /oza

Le co-président sortant de l'Université populaire jurassienne, Denis Perrin. Le co-président sortant de l'Université populaire jurassienne, Denis Perrin.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus