Nouvelle prison construite à Prêles ou à Witzwil

Le canton de Berne a annoncé jeudi avoir retenu deux sites dans la région Jura bernois-Seeland ...
Nouvelle prison construite à Prêles ou à Witzwil

Le canton de Berne a annoncé jeudi avoir retenu deux sites dans la région Jura bernois-Seeland. Les deux terrains vont maintenant faire l’objet d’un examen plus approfondi. Le nouvel établissement comprendra 250 places

L’ancien foyer d’éducation de Prêles pourrait accueillir une nouvelle prison. Le canton de Berne fera part de son choix entre Prêles et Witzwil au début de l’année prochaine. (Photo: archives) L’ancien foyer d’éducation de Prêles pourrait accueillir une nouvelle prison. Le canton de Berne fera part de son choix entre Prêles et Witzwil au début de l’année prochaine. (Photo: archives)

Une nouvelle prison régionale et un établissement pénitentiaire vont voir le jour dans le canton de Berne. Reste à savoir où les deux structures vont s’implanter dans la région Jura bernois-Seeland. Elles accueilleront 250 places au total : 100 seront dévolues à la détention provisoire et la détention pour des motifs de sûreté et 150 places pour l’exécution judiciaire en milieu fermé. Les autorités cantonales ont présenté jeudi matin les deux sites qu’ils ont retenus.

L’un se situe dans le Jura bernois à Prêles où se trouvait l’ancien foyer d’éducation et l’autre dans le Seeland sur le site de l’établissement pénitentiaire de Witzwil. Philippe Müller, directeur de la sécurité revient sur le choix de ces deux sites :

Des critères de recherche bien précis ont été établis au préalable comme la situation de la zone à bâtir, la distance par rapport aux zones habitées ou encore la desserte par les transports publics. Chacun des deux sites a ses atouts et ses inconvénients. Christoph Neuhaus, directeur des travaux publics et des transports du canton de Berne :

Le Conseil-exécutif annoncera au début de l’année prochaine quel site a été privilégié pour construire cette nouvelle infrastructure. Si ce devait être à Witzwil, les autorités cantonales ont déjà plusieurs autres options pour utiliser les bâtiments vides de l’ancien foyer de Prêles. Le directeur de la sécurité, Philippe Müller :

A noter qu’avant d’arrêter son choix sur les sites de Prêles et Witzwil, le canton avait également évalué des terrains à Tramelan, Bienne et Pieterlen.

La nouvelle infrastructure pénitentiaire offrira 250 places. Elle devrait être construite entre 2028 et 2031. Elle ouvrira ses portes en 2032. En parallèle, la prison régionale de Bienne, installée au cœur de la cité seelandaise, fermera ses portes. Les coûts pour le canton de Berne s’élèveront à quelque 280 millions de francs. /sbo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus