Un budget 2022 meilleur qu'attendu pour le canton de Berne

Le gouvernement bernois a présenté jeudi un budget 2022 qui table sur un déficit de 50 millions ...
Un budget 2022 meilleur qu'attendu pour le canton de Berne

Le gouvernement bernois a présenté jeudi un budget 2022 qui table sur un déficit de 50 millions de francs. C'est bien mieux que le gouffre de 600 millions inscrit à la planification précédente

Les perspectives financières du canton de Berne s'améliorent mais le gouvernement bernois veut rester prudent. (Photo : BNS) Les perspectives financières du canton de Berne s'améliorent mais le gouvernement bernois veut rester prudent. (Photo : BNS)

Le ciel s’éclaircit sur les finances du canton de Berne. Le Conseil-exécutif a présenté jeudi matin, à Berne, un budget 2022 bien plus réjouissant que celui de l’an dernier. Il table sur un déficit de 50 millions de francs contre près de 600 millions d’excédent de charges inscrits au budget 2021. Les perspectives semblent donc s’améliorer et le gouvernement bernois le reconnait : ces chiffres sont bien meilleurs qu’attendus. L’endettement remonte à 117 millions de francs pour ce budget 2022 contre un solde de financement négatif de l’ordre de 600 millions de francs budgétisé l’an dernier. Le canton de Berne s’attend à poursuivre cette tendance positive puisqu’il prévoit de renouer avec des chiffres noirs dès 2023 pour le solde du compte résultat et dès 2024 pour le solde de financement.


Miser sur la sécurité malgré l’embellie

Cette nette amélioration découle de plusieurs éléments : la réévaluation des entrées fiscales, une augmentation des paiements compensatoires au titre de la péréquation financière nationale mais aussi une hausse des distributions de bénéfice de la Banque nationale suisse. Reste qu’il ne faut pas crier victoire trop vite et le gouvernement bernois en est bien conscient. Il note, dans son communiqué, que la pandémie n’est encore pas derrière nous et que ses conséquences risquent encore de peser longtemps sur les finances cantonales. Le Conseil-exécutif a, d’ailleurs, décidé de prioriser ses projets immobiliers pour assurer la sécurité de la planification dans le domaine. Les grands projets déjà entamés comme le Campus de Bienne, celui de la Haute école spécialisée bernoise à Berne et le centre de recherche de l’Université de Berne vont être réalisés comme prévu. Par contre, d’autres projets vont être reportés ou purement abandonnés.

A noter que malgré ses résultats positifs, ce budget 2022 ne respecte aucun des deux freins à l’endettement inscrits dans la Constitution cantonale. Comme l’an passé, le budget devra donc être approuvé par une majorité des trois cinquièmes – soit 96 voix – pour être adopté par le Grand Conseil. /nme

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus