Certificat Covid pas dans l’immédiat à la HEP-BEJUNE

Les étudiants de la Haute Ecole Pédagogique des cantons de Berne, du Jura et de Neuchâtel devront ...
Certificat Covid pas dans l’immédiat à la HEP-BEJUNE

Les étudiants de la Haute Ecole Pédagogique des cantons de Berne, du Jura et de Neuchâtel devront présenter un pass sanitaire pour suivre les cours en présentiel uniquement à partir du 25 octobre

Les étudiants de la HEP-BEJUNE à Bienne (photo), La Chaux-de-Fonds et Delémont devront présenter un certificat Covid pour suivre les cours. (Photo d'archive) Les étudiants de la HEP-BEJUNE à Bienne (photo), La Chaux-de-Fonds et Delémont devront présenter un certificat Covid pour suivre les cours. (Photo d'archive)

Le certificat Covid sera obligatoire à la HEP-BEJUNE après les vacances d’automne. Les étudiants des sites de Bienne, Delémont et La Chaux-de-Fonds devront présenter un pass sanitaire dès le lundi 25 octobre pour suivre les cours « dans des conditions proches de la normale ». La Haute Ecole Pédagogique des cantons de Berne, du Jura et de Neuchâtel l’annonce ce lundi. Elle explique dans son communiqué vouloir « réduire au maximum le risque de transmission du coronavirus » et « garantir une formation en présentiel » pour ses étudiants en formation primaire, secondaire et en pédagogie spécialisée.

La HEP-BEJUNE a décidé de différer l’obligation de présenter un certificat Covid pour « permettre au plus grand nombre de ses étudiants d’acquérir le fameux sésame ». En mesure de respecter la jauge d’occupation des salles de cours aux deux tiers de leur capacité, elle a pu retarder l’arrivée du pass sanitaire dans ses murs. Selon les filières, la rentrée académique s’est échelonnée entre le 16 août et le 20 septembre et a concerné 650 étudiants.

Le recteur de la HEP-BEJUNE, Maxime Zuber, évoque en détails les raisons qui ont mené à instaurer le certificat COVID mais avec un décalage :

Vaccination sur place

Les étudiants pourront se faire vacciner sur les sites delémontains et chaux-de-fonniers de la HEP-BEJUNE par les services cantonaux jurassiens et neuchâtelois de la santé publique. Une offre similaire est encore à l’étude pour le site biennois. /comm-nmy


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus