Guy Parmelin au pays de la Tête de Moine

Le conseiller fédéral en charge de l’économie est de passage à Bellelay à l’occasion d’une ...
Guy Parmelin au pays de la Tête de Moine

Le conseiller fédéral en charge de l’économie est de passage à Bellelay à l’occasion d’une manifestation publique organisée par l’UDC du Jura bernois

Le conseiller fédéral Guy Parmelin s'est exprimé en direct sur RJB dans le journal de 18h. Le conseiller fédéral Guy Parmelin s'est exprimé en direct sur RJB dans le journal de 18h.

Un invité de marque de passage dans la région. Le conseiller fédéral en charge de l’économie et ancien président de la Confédération Guy Parmelin visite vendredi la Maison de la Tête de Moine à Bellelay où une centaine de personnes ont participé à une verrée en plein air. Guy Parmelin a répondu à l'invitation de l’UDC du Jura bernois, qui organise un événement public, la veille de l’assemblée suisse des délégués du parti, à Reconvilier. 

Invité en direct dans le journal de 18h de RJB, le ministre de l'économie s'est dit « très heureux » du succès rencontré par la Tête de Moine, dont la production a passé pour la première fois la barre des 3'000 tonnes en 2021. « L’agriculture doit toujours pouvoir mieux positionner ses produits », a souligné Guy Parmelin, qui considère le célèbre fromage de Bellelay comme un « produit phare ». Bénéficiant de l’appellation d’origine protégée (AOP), la Tête de Moine surfe sur une vague exportatrice réjouissante et les prévisions pour 2022 sont au beau fixe. Toutefois, on l’a encore vu avec le Gruyère cette semaine, le maintien de l’authenticité des produits n’est pas toujours évident à garantir. « On ne doit pas faire de compromis sur la qualité » a insisté le conseiller fédéral. 

Guy Parmelin :  « On ne doit pas faire de compromis sur la qualité »

« Un honneur »

Pour le maire de Saicourt Markus Gerber, aux premières loges de l'événement, la présence du ministre de l'économie sur le site historique de la Tête de Moine est important. « Pour nous c'est un honneur », se réjouit-il. /ddc-clo

Markus Gerber, lui-même producteur de lait servant à la fabrication de la Tête de moine, se réjouit du succès du fromage à rosettes. Markus Gerber, lui-même producteur de lait servant à la fabrication de la Tête de moine, se réjouit du succès du fromage à rosettes.

Markus Gerber: « Attirer l'attention sur une région un peu éloignée des grands centres »


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus