Le CAF veut resserrer les boulons

Il faut clarifier les compétences du Conseil des affaires francophones de Bienne lors de la ...
Le CAF veut resserrer les boulons

Le CAF estime n'avoir pas été consulté en bonne et due forme lors de la nomination de Michel Walthert au poste de vice-chancelier francophone du canton de Berne Le CAF estime n'avoir pas été consulté en bonne et due forme lors de la nomination de Michel Walthert au poste de vice-chancelier francophone du canton de Berne

Il faut clarifier les compétences du Conseil des affaires francophones de Bienne lors de la nomination de hauts fonctionnaires. Une délégation du CAF va participer d’ici à fin février à une rencontre avec le gouvernement bernois. Elle discutera avec la DAJ, la délégation du Conseil-exécutif aux affaires jurassiennes, de la nomination de Michel Walthert au poste de vice-chancelier francophone du canton de Berne. Un épisode qui avait suscité du mécontentement.

Le gouvernement n’aurait alors pas respecté le principe légal de participation politique du CAF et du Conseil du Jura bernois. Le Conseil des affaires francophones entend «mettre les points sur les i» lors de la rencontre. Il ne souhaite en revanche pas demander davantage de compétences dans ce domaine.

Le CAF a également prévu des rencontres avec le nouveau conseiller aux Etats Hans Stöckli et la commission culturelle de la Ville de Bienne pour discuter de différents dossiers. /fra


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus