Audit critique à Celtor

Celtor entame l’année 2012 sur de nouvelles bases. Le conseil d’administration a redéfini entièrement ...
Audit critique à Celtor

Celtor Celtor a revu ses lignes directrices pour 2012

Celtor entame l’année 2012 sur de nouvelles bases. Le conseil d’administration a redéfini entièrement la stratégie de l’entreprise de gestion de déchets, suite aux résultats d’un audit externe. La nouvelle gouvernance, en fonction depuis la mi-octobre, entend notamment procéder à une élimination économique et écologique des déchets régionaux. Celtor compte également améliorer les procédures formelles et veiller au respect de la charte de la société, compte tenu des lacunes révélées par l’audit. L’analyse de l’entreprise KPMG pointe, en effet, du doigt des dysfonctionnements graves au sein de l’ancienne direction ainsi que du conseil d’administration. Des mandats ont notamment été attribués à des sociétés proches ou appartenant à un membre de l’ancien directoire. Des maladresses ont également été mises en lumière dans la politique financière et l'actualisation des documents officiels.

 Un budget  sain
 
La nouvelle équipe dirigeante de Celtor tient particulièrement à maintenir des finances équilibrées afin d’assurer la pérennité de l’entreprise. Il planche sur un chiffre d’affaires de 8,8 millions. Le budget 2012 prend en compte une taxe au sac inchangée.
 
Un directoire en évolution
 
La direction de l’entreprise sera assurée dès le 1er mars par Jean-Pierre Haussener et Sophie Baumgartner. Jean-Marc Haussener a accepté de reprendre les rênes de façon temporaire. Il prévoit de prendre sa retraite d’ici deux ans environ.
Du côté du conseil d’administration, il se compose actuellement de 5 membres. Une à deux personnes devraient venir renforcer les rangs lors de la prochaine assemblée générale qui aura lieu le 14 mai. Le conseil d’administration cherche notamment à améliorer le traitement des aspects juridiques. Un catalogue de compétences est à disposition des communes qui souhaitent présenter un candidat. A notez que pour des raisons d’efficacité, les administrateurs actuels préconisent un conseil composé au maximum de 7 membres. /nlo  


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus