Sale coup pour les paysans

Les paysans de l’Arc jurassien ont le moral dans les chaussettes. La météo froide et pluvieuse ...
Sale coup pour les paysans

 Le manque de fourrage se fait cruellement sentir dans la région. Dans la Vallée de La Brévine, un long hiver, un printemps pourri et une invasion de campagnols ont fait baisser la quantité d'herbe fauchée de près de 60% par rapport à une année normale.

Les paysans de l’Arc jurassien ont le moral dans les chaussettes.

La météo froide et pluvieuse de ce printemps, couplée avec les épisodes de grêle et les campagnols, ont fait baisser leur production de fourrage de 40% à 60% pour certains. Seule solution : s’approvisionner à l’étranger.

Pour alléger la facture des paysans, les Chambres d’agriculture de Neuchâtel, du Jura et du Jura bernois ont déposé auprès de l’Office fédéral de l’agriculture une demande de suppression du droit de douane sur le foin d'importation. La taxe se monte actuellement à 4 francs pour 100 kilos.

Cette mesure, qui pourrait entrer en vigueur au 1er août, ne serait valable que pour quelques mois.

Une vache se nourrit de 20 kilos d'aliment sec par jour. Certains producteurs seront donc obligés d'acheter plusieurs dizaines de tonnes de fourrage pour passer l'hiver. Pour Christian Girardin, agriculteur à La Chaux-du-Milieu, cette situation représente un surcoût de 30'000 francs pour cette année, pour un troupeau de 65 têtes. Des dépenses qui ne sont couvertes par aucune assurance. /sma-mwi


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus