Des bisbilles autour du slowUp Jura

Le slowUp Jura ne bénéficiera plus du soutien financier de l’agglomération de Delémont. Comme ...
Des bisbilles autour du slowUp Jura

Le slowUp Jura ne bénéficiera plus du soutien financier de l’agglomération de Delémont. Comme l’a révélé Frédéric Lovis mercredi à la tribune du Parlement jurassien, un courrier en ce sens a été adressé aux organisateurs de la manifestation. La contribution de 10'000 francs sera versée pour la dernière fois pour l’édition 2014.

« Nous rappelons la promesse de départ ». Pierre Kohler, le président de l’agglomération de Delémont, nous a indiqué jeudi matin vouloir respecter les engagements pris vis-à-vis des autres régions du canton. Selon lui, le slowUp Jura était tout d’abord prévu en Ajoie. Mais l’agglomération de Delémont a accepté d’accueillir l’événement pour les trois premières éditions. La manifestation fêtera son 6e anniversaire le 29 juin. Pour Pierre Kohler, le soutien financier de l’agglomération s’arrêtera ainsi plus tard que prévu. Il précise tout de même que le comité ne serait pas opposé à ce que le slowUp Jura se tienne encore à l’avenir dans la vallée de Delémont.

Argument réfuté par les organisateurs

Le son de cloche des organisateurs est totalement différent. Patricia Cattin réfute les propos de Pierre Kohler. Elle indique que « la licence slowUp a été attribuée à l’agglomération de Delémont ». Un courrier sera adressé à toutes les communes traversées par la manifestation pour connaître leur avis. La présidente de l’événement souhaite aller de l’avant pour trouver des solutions. Son but est de pouvoir pérenniser le slowUp Jura. Quant au non-renouvellement de la participation financière de l’agglomération, Patricia Cattin juge que « ce n’est pas une bonne nouvelle ». Elle indique toutefois que l’association possède une certaine réserve et a toujours sollicité en priorité les milieux privés pour trouver des fonds. Le budget du slowUp Jura oscille entre 160'000 et 170'000 francs. 25'000 francs proviennent des collectivités publiques.

L’édition 2014 de cette fête de la mobilité douce se tiendra bien le 29 juin sur le parcours traditionnel. Mais il est difficile pour l’heure d’avancer un quelconque scénario pour l’an prochain. /msc


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus