Pas de risque à Tavannes selon Celtor

Il n’y a pas de déchet radioactif biennois à Tavannes selon Celtor. Les médias nationaux indiquaient ...
Pas de risque à Tavannes selon Celtor

Celtor Le président du conseil d'administration de Celtor, Pierre-Alain Schnegg, affirme que les contrôles du canton de Berne sont très rigoureux et qu'il est peu probable que des matériaux radioactifs aient terminé leur route à Tavannes.

Il n’y a pas de déchet radioactif biennois à Tavannes selon Celtor.  Les médias nationaux indiquaient dimanche qu’une partie des matériaux contaminés découverts sur le chantier de l’A5, à Bienne, aurait pu être traitée dans la décharge de la commune entre 2008 et 2012. Pierre-Alain Schnegg, le président du Conseil d’administration de Celtor, dément.

Déchets contrôlés

Pierre-Alain Schnegg reconnait que l’entreprise de gestion des déchets a bien reçu quelques tonnes de matériaux biennois il y a quatre ans, mais ces déchets ne présentaient selon lui pas de radioactivité. Ils provenaient du site de construction d’un hangar à camion et ont été contrôlés au préalable par le canton de Berne. Ce dernier a ensuite délivré une autorisation de traitement à Celtor. Il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter selon Pierre-Alain Schnegg.

Mesures supplémentaires envisagées

Pierre-Alain Schnegg ajoute que Celtor va tout de même s’approcher du canton de Berne pour demander qu’un nouveau contrôle soit effectué dans la décharge de Tavannes afin de s’assurer de l’absence de radioactivité. Le maire de la commune Pierre-André Geiser accorde quant à lui sa confiance à Celtor et ne souhaite pas commenter davantage cette information. /ast


Actualisé le

Actualités suivantes