Transports: plusieurs mesures jugées prioritaires à Bienne

Le gouvernement bernois va demander des subventions fédérales pour toute une série de projets ...
Transports: plusieurs mesures jugées prioritaires à Bienne

 Le canton de Berne demande des subventions à la Confédération pour permettre d'aménager les routes à Bienne afin que les bus aient davantage la priorité.

Le gouvernement bernois va demander des subventions fédérales pour toute une série de projets d'agglomération.

Pour la région de Bienne-Seeland, il a retenu les mesures suivantes : améliorer la gestion du trafic à Bienne, permettre aux bus d'avoir davantage la priorité sur les routes de Bienne et de Lyss, concrétiser le deuxième passage sous-gare à Bienne et le passage sous-voies nord à Lyss, et enfin développer une piste cyclable reliant le Port de Bienne à Nidau et au centre-ville. L'objectif de ce dernier projet est d'encourager les Biennois à utiliser le vélo afin de limiter au maximum le trafic motorisé une fois le contournement autoroutier achevé.

Tous les projets d'agglomération seront examinés l'année prochaine par la Confédération. Les Chambres fédérales devraient se prononcer début 2019. Le coût total de toutes les mesures dans l'ensemble du canton de Berne est évalué à 1 milliard de francs.

Des logements dans le Jura bernois

Aucun projet candidat à des subventions fédérales ne se situe dans le Jura bernois, car cette région ne comprend aucune agglomération. D'après la définition de l'Office fédéral de la statistique, une agglomération est un ensemble de communes réunissant au moins 20'000 habitants. Ces ensembles comprennent une zone centrale formée d’une commune-centre ou ville-centre.

Le canton de Berne s'est basé sur une synthèse des rapports des Conceptions régionales des transports et de l'urbanisation pour déterminer quels projets soumettre à la Confédération. Il a aussi utilisé ces données pour fixer les pôles d'urbanisation prioritaires et hiérarchiser les mesures d'aménagement du territoire.

La gare de Moutier, l'Espace-Birse à Valbirse et Sägefeld à Bienne figurent parmi les zones où le gouvernement veut développer de nouveaux logements. La Clef à St-Imier et le projet AGGLOLac à Bienne/Nidau avaient déjà été classés prioritaires lors de la synthèse précédente en 2012. C'est maintenant aux communes de planifier l'évolution de ces différents pôles. /mvr


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus