Pas de débat sur la route du Vallon de St-Imier

Le tracé de la route du Vallon de St-Imier ne sera pas débattu au Grand Conseil bernois. Le ...
Pas de débat sur la route du Vallon de St-Imier

Le postulat soumis au Grand Conseil bernois et visant à améliorer le tracé de la route du Vallon a été retiré

 Anne-Caroline Graber prévoit une nouvelle intervention au sujet des passages à niveau du Vallon de St-Imier.

Le tracé de la route du Vallon de St-Imier ne sera pas débattu au Grand Conseil bernois. Le sujet était à l'ordre du jour de la session de juin qui a commencé mardi, mais la députée Anne-Caroline Graber a retiré son postulat.

L'élue UDC demandait au gouvernement d'étudier comment améliorer le tronçon entre Sonceboz et La Cibourg, et d'en discuter avec le canton de Neuchâtel et les communes concernées. Une proposition que le Conseil-exécutif proposait de rejeter, estimant que le trafic actuel ne justifiait pas la création d'une route de contournement pour l'entier du Vallon. Le gouvernement évaluait le coût d'un tel projet à 2 milliards de francs.

Anne-Caroline Graber regrette que pour le Conseil-exécutif ce soit tout ou rien et qu'il n'envisage pas la possibilité d'améliorer le tronçon à certains endroits, en réactivant le projet de la route des Convers par exemple. Elle explique que le chiffre annoncé de 2 milliards de francs a refroidi certains membres de la députation, ce qu'elle comprend, c'est pourquoi elle a retiré son postulat à contrecoeur.

Mais la députée ne compte pas en rester là. Elle reviendra avec une nouvelle intervention parlementaire ciblée sur les passages à niveau qui, selon elle, diminuent la fluidité du trafic et présentent des dangers. /mvr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus